Que ce soit sur le web ou dans les sessions d’animations du labdeslangues, de sempiternelles questions reviennent à chaque fois. En voici la liste…

  • Comment apprendre une langue?
  • Quelles sont les langues les plus difficiles?
  • Quelle est la plus belle langue?
  • Comment apprendre vite?
  • Comment connaître mon niveau?
  • Suis-je nul en langue?
  • Combien de temps pour apprendre une langue?
  • Faut-il être « doué » pour bien apprendre?
  • Combien de langues dans le monde?
  • Le latin est-il utile pour apprendre une langue romane?
  • Quelle est la meilleure méthode?
  • Est-il difficile d’apprendre la chinois?
  • L’anglais est-il la langue des affaires?
  • Un flashcard, késako?
  • Peut-on vraiment apprendre une langue avec des applis?
  • Quelle est la meilleure appli?
  • Que veut dire être « fluent »?
  • Comment être « fluent »?
  • Avez vous des « trucs » de polyglottes
  • Suis-je trop vieux pour apprendre?
  • Faut-il commencer très jeune pour bien apprendre?
  • Quelles sont les langues les plus faciles à apprendre
  • Comment avoir un bon accent?Quelle est la langue la plus parlée dans le monde
  • Les langues des affaires sont-elles plus difficiles à apprendre
  • Comment franchir la barrière des langues/peur de parler?
  • Pourquoi ne suis-je pas compris à l’étranger?
  • Comment être/rester motivé(e)?
  • Peut-on apprendre plusieurs langues à la fois?
  • Comment peut-on apprendre une langue de façon amusante?
  • Quelle langue apprendre?
  • l’anglais suffit-il vraiment?
  • Est-il possible d’apprendre plusieurs langues à la fois?
  • Faut-il apprendre comme les enfants?
  • L’immersion est-elle la meilleure méthode?
  • Comment améliorer sa prononciation?
  • Comment passer un cap/plateau difficile
  • Connaître déjà une langue aide-t-il pour en apprendre une autre
  • Les traducteurs automatiques sont-ils bons?

Une flopée de réponses se retrouvent en vrac sur le web mais plus particulièrement dans les blogs « langues » comme l’épatant Linguisticae et bien sûr les sites vendeurs d’applications qui cherchent à apaiser votre angoisse et vous proposent leurs solutions.

Quand la curiosité n’est pas un vilain défaut…

Être curieuse (curieux), c’est partir d’abord à la recherche de tout ce qui parle des langues. Pas besoin d’être un docte linguiste pour trouver sur le web des sites sympas mais leur nombre effraye un peu le chercheur…

Partir à la découverte de nouveaux mots, systèmes d’écriture et de sonorités, c’est d’abord un voyage mental qui agrandit sa sphère de connaissances et de relations humaines.

Exemples de ressources sympas:

Il est important de se poser des questions originales et de fouiner au delà des apparences et simplifications que ce soit pour l’entreprise ou le particulier. Quelques questions/réponses différentes pour mieux comprendre cet état d’esprit du chercheur en herbe sur le thème des langues.

Que la force de la curiosité soit avec vous!

Publicités