Sites & logiciels "langues"

Sauvons la langue française

cordial-correcteur

Avec Cordial! La question de la correction de l’orthographe dans les textes écrits semblait être intégrée et résolue avec l’usage de correcteurs gratuits et omniprésents, mais la qualité très souvent moyenne de ces outils, en particulier sur internet (mail, site web, forum…), prouve que la copie doit être revue en urgence. Mais on peut encore la sauver avec…Cordial!

valuation avis - quatre toile

Produit: Cordial

Cordial : logiciel de correction et d’aide à la
rédaction. 2 versions : Référence et Pro.

Descriptif:

Lire l’excellente synthèse de Wikipedia . Lire également nos notes en fin d’article.

Tarification:

  • 2 versions payantes + option de services
  • Gratuite en ligne pour un texte court

Ce que nous aimons:

  • L’ergonomie du système
  • La redoutable efficacité
  • La faculté d’apprentissage de la langue française
  • L’assurance d’avoir une qualité professionnelle même dans la version Référence
  • Les gains de temps et d’efforts obtenus avec Cordial
  • La grammaire et le dictionnaire en ligne ou embarqués
  • La bagarre avec l’analyse stylistique de Cordial et de la sienne
  • L’intégration avec les principaux outils d’écriture du marché
  • L’identification des règles de grammaire à appliquer
  • La précision de la correction sous forme de trois tableaux et les outils pointus
  • Le rapport qualité/prix attractif et très rentable par son usage permanent

Ce que nous aimons moins:

  • Le manque d’intégration à WordPress ou à celles des réseaux sociaux, en particulier professionnels, qui réclament une attention particulière
  • La discrétion marketing car cet outil devrait être beaucoup plus connu du grand public
  • Le nom « Cordial ». Un zeste ringard et peu marquant. Un petit cordial?
  • Moins d’intégration pour ceux qui n’utilise pas Word ou Windows
  • L’absence d’une option de visualisation identique à la version en ligne
  • L’appellation « correcteur ». C’est beaucoup plus que cela!

Notes du lab:

Dès la toute première utilisation de Cordial, vous comprenez deux choses : que vos talents de Français natif en orthographe sont à revoir et que les logiciels gratuits de correction d’orthographe sont, ou du pipeau, ou de la flûte, ou du tambourin.

Un effort  est toutefois requis pour comprendre l’utilisation et les modes d’intégrations des logiciels (pas toujours intuitives pour un utilisateur Mac comme moi 🙂 et qui expliquent les courtes formations proposées. Il est impératif de lire complètement le mode d’emploi pour l’utiliser et créer sa stratégie de correction.

Bercés par l’illusion du gratuit, le professionnel et le particulier, de plus en plus pressés par l’immédiateté de l’écriture actuelle (mail, texto, chat, forum…), la mauvaise pratique du clavier et les écrans trompeurs, accumulent les erreurs et ce, même s’ils sont dotés d’une « bonne orthographe ». Le premier texte conséquent que vous passez à la moulinette de Cordial vous révèle une avalanche de fautes ou d’erreurs qui vous fait prendre de suite en grippe le logiciel pas cordial du tout en fait! . Mais il a trop souvent raison…

Alors vous commencez votre combat contre le logiciel et bientôt une forme de jeu s’instaure : vous contre la machine!

Malin, pour ne pas vexer ses clients, Cordial affiche en rouge les fautes, impardonnables, et les « options » en vert, couleur beaucoup plus…cordiale et gentleman correcteur. En cliquant sur chaque couleur ou pop menu individuel, les corrections sont placées d’office dans le texte que vous validez ou réfutez, et c’est donc bien vous le chef!

Toutefois nous regrettons l’absence d’une option de visualisation identique à la version en ligne plus rapide et contextuelle pour un usage « express ».

Notons qu’il semble préférable de ne pas « traduire » automatiquement l’ensemble du texte en raison des nombreuses corrections que vous ne ferez pas pour des raisons de style ou de sémantique dans la version en ligne en particulier. Utilisant de nombreux mots étrangers (pour ce site de langues étrangères notamment) et des constructions personnelles « out of the box », la correction globale effacerait mes textes originaux et obligerait à de nombreuses « recorrections ». La correction manuelle est bien plus efficace, ludique et enrichissante.

Dans de nombreux cas la « machine » a tort, soit que nous ayons un style à nous très original ou une sémantique différente, soit que la machine affiche des bizzareries.  Dans ce dernier cas, bien relire votre texte et son interprétation (que vous avez pu mal comprendre à la première lecture) ou signaler l’erreur à Cordial pour améliorer de manière collaborative le logiciel.

L’intégration est assez variable selon les systèmes et les logiciels et il faut tester et trouver les limites et les trucs. Par exemple en utilisant Cordial en ligne sur la version wordpress.com d’hébergement gratuit avec Mac OSX, le surlignage et le clic droit souris « corriger avec Cordial » fonctionne mais oblige à quelques corrections d’affichage des caractères, le style programmé ayant disparu.

0 comments on “Sauvons la langue française

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :