LingQ, l’ovni…

Ce site est un véritable OVNI dans le monde des « langues en ligne » avec son ergonomie déroutante et son ambiance à la Géotrouvetout. Le bazar des mille et un mots!Ses idées pédagogiques  et sa méthode de style « kit-do-it-yourself » sont surprenantes et innovantes et sont l’oeuvre d’un polyglotte autodidacte bien connu sur le web et du monde des langues, Steve.

Le produit: LingQ

Méthode d’auto-apprentissage et collaborative basée sur l’étude de textes plutôt courts et  la création d’un dictionnaire personnalisé auquel s’ajoutent de nombreuses options et suppléments externes. De nombreuses langues sont disponibles (et pas seulement celles de l’ONU!).

Le décrire est une gageure. Disons qu’à l’origine il y a un texte (qui peut être importé) avec des mots encadrés tous en bleu (et ainsi individualisés pour cliquer dessus) qui peuvent être transformés en jaune, les LingQs, pour enregistrer dans sa base de mots à réviser ou non connus (classés en 4 catégories) avec une traduction et une définition à choisir dans celles  proposées par la communauté. Elles sont présentées par ordre de pertinence (votes). Un principe de base enfantin et qui semble classique mais terriblement efficace!

Des exercices suivent la leçon de base (dépendant de l’effort de l’auteur…) axés sur les mots « jaunes » à apprendre. Le son, l’effort successif de mémorisation, le travail des exercices et la lecture sont d’excellents moyens pour mémoriser à long terme le vocabulaire d’une manière très ludique et agréable.

L’écoute complète du texte se fait en appuyant sur le bouton dédié avec l’origine de l’accent et des options de vitesse. Vous recevrez des mails avec les LingQs à revoir selon leur classement (1,3,7,15… jours). L’explication très simple de l’emploi du « SRS » , répétition mémorielle espacée est encore la preuve de la compétence pédagogique des auteurs:

 How does the SRS system work?All of your LingQs have a status – 1,2,3,4,known. The status determines when LingQs are due for review as follows: 1 – 1 day, 2 – 3 days, 3 – 7 days, 4 – 15 days

Ensuite, bienvenue au pays de « où est charlie » pour découvrir toutes les options et outils de navigation (dans tous les coins et clics à la pelle). Heureusement, « l’academy » vous permet de voir des vidéos des bons conseils pour utiliser Linqg…

Les menus (de base):

La leçon, parlez, échanger, gestion d’avatar, gestion de vocabulaire

On importe de nouvelles leçons gratuites ou payantes au stock de départ et on gagne des points, éventuellement, en les créant dans sa langue maternelle (pour pouvoir en acquérir pour apprendre). Un conseil d’ami, commencez par l’aide 🙂 Autres curiosités, votre avatar à la pokémon (En Italien vous pouvez habiller votre avatar en commençant par le canotier du gondolier) qui évolue ou régresse en fonction de votre assiduité, les roses d’approbations des internautes ou les points pognon (perdus si non utilisés). Bref, un petit univers à explorer dont voici un aperçu. Mais il faut gagner des points en étudiant vos leçons ou en invitant des amis.

Vous pouvez aussi acheter des points pour des corrections, des leçons supplémentaires et des conversations avec un tuteur (par exemple) ou en obtenir en créant des leçons ou en faisant du monitoring.

Beaucoup d’astuces pour bien apprendre comme la newsletter qui vous donne une liste de mots à revoir et vous renvoie sur des exercices contextuelles et ludiques (vous pouvez choir le nombre de LingqQs à réviser. Des explications claires sur votre travail vous y sont données. Le rapport détaillée de votre activité vous sera aussi envoyé. Bon point pour les bosseurs et rappel pour les paresseux :-). On peux bien sûr désactiver ces options mais ils font partie de la méthode destinée à vous faire travailler régulièrement (chaque jour, une petite dose très acceptable…) qui est la principale clé d’un apprentissage réussie.

Vos buts évoluent automatiquement en fonction de votre travail, une fonction rare, les apprenants fixant généralement eux-mêmes leur objectifs… Ils se fondent sur le nombre de mots connus enregistrés en « tournant » les pages des leçons et validations des mots automatique et manuelle.

progres

Des extensions pour navigateurs ou l’application mobile font aussi partie du catalogue!

L’ interface leçon

ukrainian

La recherche de leçon reste un peu fouillis malgré quelques aides astucieuses comme le nombre de roses d’appréciation ou le pourcentage de mots nouveaux en rouge et bien sûr le niveau. Il est conseillé d’utiliser l’interface de recherche avec les leçons sélectionnées ou déjà faîtes dans « my lesson », les 4 dernières leçons et nouveautés dans « besson feed » et la totale dans « lesson library »:

lingq recherche.jpeg

Vous apprendrez aussi à l’usage à apprécier certains auteurs et rechercher leurs travaux à l’aide du pop menu alphabétique. On retrouve facilement ses autres leçons par le petit menu en haut et à gauche du texte et un lien éventuellement.

ling-apprendre.png

La leçon

allemand-lingq

Les mots nouveaux sont en bleus. En cliquant dessus une traduction et la prononciation sont proposées. En choisissant une traduction (possibilité de faire des recherches sur le web) vous transformez le mot en LingQ, c’est à dire les mots à apprendre ou revoir, et ils se colorisent en jaune (orange pour les expressions). En cliquant sur des mots consécutifs des propositions d’expressions apparaissent dans la colonne de droite (gestion des expressions est un peu délicate…). La flèche verte vous permet de passer à la page suivante validant tous les mots en bleu comme connu et transformé en gris. Une flèche verte cerclée permet de passer un petit Quizz.

L’audio est possible mot par mot et à la demande mais la conversation complète est téléchargeable (flèche en haut à gauche). Listes de mots consultables et nombreuses options.

En fin de leçon un petit récapilutatif de votre travail et acquisitions, des félicitations et le point sur votre avancement. « Liker » (les roses) les auteurs à cet instant permet de mettre en avant les meilleurs leçons et encouragent leur créateurs. Un petit menu en jaune permet de revoir les LingQs et les gérer/exporter (l’une de ces fonctions dans les coins qui se baladent en nombre sur LingQ…)

On peut changer manuellement le statut de chaque mot ou phrase mises de coté (connu, à revoir…)

gestion lingq

Les statuts des mots sont affichés et vous pouvez attribuer un délai de révision 1, 3, 7, 30 jours, retirer ou l’inscrire comme connu. Ils sont manuellement modifiables d’un simple clic. D’autres options et filtres sont à découvrir comme les importations de fichiers CSV, les sélections de mots dans une liste, les liste de mots ou de phrase… qui prouvent le travail pédagogique et la recherche des auteurs.

Chacun choisit sa méthode de travail (première écoute intégrale, analyse des mots nouveaux d’abord…). Attention, l’option de première écoute avec la lecture du texte (vous tournez les pages) a pour inconvénient de considérer la leçon comme connue et tous les mots passent au gris. et la lecture complète avec des mots bleus pas évidente. Une manip manuelle est aussi nécessaire pour l’écoute et lecture simultanée du texte complet. Travailler d’abord ses mots puis l’écoute et lecture complète est la procédure du logiciel. Mais la flèche de retour du petit logo en haut et à gauche vous permet de retrouver la colorisation en bleu des mots…

Exemple d’options enfouies pour le travail des mots à réviser:

lingq-option

Exemples de récompenses:

apple

Le vocabulaire

La fonction permet de retrouver le vocabulaire rencontré et de gérer sa base de mots à revoir en indiquant la fréquence d’étude. Le mini flahcard intégré permet de réviser le quizz aux formes de questions variées de les « travailler ». Ces deux outils démontrent encore la richesse des options de LingQ…

Les échanges:

La communauté interagit avec des demandes (requests) diverses présentées en bas de cette image:

exchange

La fonction « speak » toutefois demande des points (achetables) pour des conversations. Elles peuvent être organisées en payant des points. 4 personnes maximum et un tuteur (qui lui gagne des points) et en utilisant Skype. On trouve des « speakers » en nombre et pour toutes les langues avec un système simple de réservation. Encore un précieux outil intégré…

Les challenges:

Un bon outil de motivation, vous n’êtes plus seul…

lingq.jpeg

Tableau de bord:

Un tableau de bord avec votre activité et le contact avec la communauté (et encore une moisson d’options et de filtres!) de travail et d’échange est un point fort de LingQ car ce sont tous de réels apprenants. Vous pouvez proposer des fichiers audio, liens, images…avec la fonction partage

lingQ

Le téléchargement de ressources

Un outil magique… Vous pouvez télécharger des ressources dont le texte apparaîtra et sera enregistré en bleu pour utiliser le système de base de Lingq (il existe des extensions pour votre navigateur). Mode d’emploi et Démo:

+ de fonctions:

La newsletter régulière de travail, le flashcard intégré… Tout un univers à découvrir en plus des leçons…

Tarifs:

  • Gratuit pour une découverte limitée à cinq leçons et 20 mots nouveaux dans la base (un peu juste) et Abonnement pour des importations illimitées de leçons et une réduction de prix sur certains services
  • Abonnement premium avec en plus une allocation de points par mois et divers avantages. En cherchant bien une promo à 1 dollar pour le premier mois…
  • Abonnement pour toutes les langues! Et qui sont nombreuses…
  • Achat de points pour des cours

Quelques mentions et présentations embrouillent la compréhension des tarifs. Vérifier les prix mensuels en fonction de la durée d’abonnement ou le positionnement des * et de leurs réponses. Le prix premium par mois n’affiche pas sur le tableau principal qu’il s’agit du prix pour l’abonnement d’un an…

1 on 1 Conversation (15 minutes) = 500 points ($5*) / 4 on 1 Group Discussion (1 hour) = 500 points. ($5*) / Writing Correction (100 words) = 333 points ($3.33*) / *Includes 50% discount for paying members.

  • Travail de tuteur ou création de leçons

Notons l’expiration des points non utilisés et le discount pour les abonnées au premium. Trop de variantes d’achat apportent de l’eau au moulin à ceux qui reprochent au site son aspect un peu confus et qui impose autant de « modes d’emploi ».

Do my points expire?Yes, any unused points expire after 90 days.How does the Points Discount work?The undiscounted price of points is $20 for 1000 points. Paying accounts will get a discount of 50% and will pay $10 for 1000 points.

Nous aimons :

  • La méthode d’apprentissage contextuelle du vocabulaire (mots en bleus, en jaune, importation dictionnaire, écoute…). Principe de base enfantin mais qui marche! (un texte, des mots dans un contexte, la traduction et mise en réserve des mots nouveaux)
  • Le travail collaboratif très poussé (communauté) et l’ambiance réseau active et participative
  • L’importation de leçons à la demande, la transformation de ressources téléchargées et la création de leçons de Francais (ou autres si affinité et compétence) pour gagner des points d’achat
  • Le design sympathique et le fantasy land (Alice au pays des langues) et les idées foisonnantes ou la créativité pédagogique. Ambiance un brin fantaisiste qui change des produits marketing trop bien léchés
  • Les « incentives » à la pelle (avatar, challenge, roses de populatité, points, note écrit, oral…) et les challenges de motivation de groupe ou l’avatar à la pokémon
  • Le prix pour le package de langues (un bonus terrible pour les polyglottes et curieux des langues)
  • Les modes d’emploi qui se baladent (l’aspect un peu brouillon du site l’impose)

Nous aimons moins:

  • La Qualité et la fiabilité des tuteurs et leçons très variables (mais roses d’appréciations pour choisir)
  • L’absence des articles devant les noms dans les listes de vocabulaire comme avec l’allemand est handicapant
  • Axé sur le travail de textes, faiblesse en conversationnel
  • Choisir ses leçons est un peu fastidieux entre celles de fin de classement et celles moins bonnes
  • La traduction des tournures et expressions est souvent mal prise en compte et délicate (clics) et le choix de la traduction d’un mot dans le contexte est délicat sans la traduction du texte. Heureusement vous pouvez ajouter au fur et à mesure les autres sens possibles. Deviner les groupes de mots pour des débutants est un défi…
  • Demande impérativement une base de grammaire suffisante pour bien l’exploiter
  • Confusion dans l’acquisition des points et expiration de ceux non utilisés après 90 jours qui en complique la gestion (quelle méthode utilisée Fifo Lifo?).
  • Le brouillon de l’interface à l’ergonomie fantaisiste. Beaucoup se perdent dans le labyrinthe des menus, options, filtres et des icônes fantaisistes et le débutant intégral risque d’être un peu perdu…
  • Testé en italien et en allemand entre autres, le son moyen peut prêter à confusion dans un exercice d’écoute mot à mot (mais pas en mode texte naturel) avec certaines curiosités comme le mot « migliaia » ou « pauken » bizarrement prononcés et parfois erronés (logiciel?)
  • Des manips avec l’écoute et la lecture du texte à s’habituer. Rien de grave.
  • La recherche de leçons à améliorer (ceux en fond de liste sont oubliés et d’autres  critères seraient utiles.

Notes du lab:

valuation avis - quatre toile

Passé l’interface déroutante avec des fonctions dans tous les coins, la pédagogie progressive d’apprentissage du vocabulaire demande une réelle action de l’apprenant qui constitue lui même son dictionnaire. Poussé ou motivé par l’avatar à la pokémon, la newsletter ou les challenges, intéressé par le gain de points tout en participant activement à la richesse des ressources du site et activé par les notes et commentaires de tout poil, l’apprenant travaille!! les esprits baladeurs se réjouiront des nombreuses pistes à suivre et des échanges.

Un atout que l’on découvre petit à petit, c’est la variété des accents et des documents de ce bric à brac (avec l’option d’acheter des modules plus pro?) qui tue l’ennui et pique la curiosité. Le texte non traduit et que vous découvrez au fur et à mesure de votre travail des mots nouveaux est comme une petite enquête policière stimulante. Les point achetés ou acquis donnent accès à un deuxième niveau d’apprentissage avec un tutorat qui donne une dimension nouvelle, avec le réseau, à l’apprentissage en ligne.

Il faut un esprit de chîneur pour trouver son bonheur et faire preuve d’initiative pour traduire!

LingQ, c’est aussi une communauté et ses outils (ouverture sur les ressources externes) et une interaction avec des tuteurs et des apprenants divers (vous pouvez être les deux à la fois, gagner et utiliser la monnaie locale, le point) et leurs créations de leçons. On y trouve de tout! D’autant plus que le téléchargement de données pour insérer dans le système ouvre le champ des possibilités en XXL.

Le système est très portée sur l’acquisition de vocabulaire par une lecture dans le texte et écoute (en totalité ou individualisée) et correspond à la philosophie du créateur de LingQ qui a une longue expérience et une vision très pragmatique de l’apprentissage des langues indépendante de tout marketing millenium. La méthode employée (qui semble classique) est en fait agréable et rapide à l’usage. Le travail journalier et les rappels sont prenants. Bien être prêt pour démarrer pour ne pas se laisser surprendre par le travail journalier. Une faiblesse toutefois du système… Il demande dans de nombreux cas une connaissance préable de la grammaire suffisante pour comprendre, entre autres, les tournures particulières du texte et les variables de vocabulaire comme les déclinaisons.

Malgré son fouillis et ses nombreux petits défauts, c’est un formidable outil de développement pour travailler et évoluer en langues étrangères et ne pas s’ennuyer ne serait-ce quand on farfouille sous le capot pour trouver une « option ». Point fort, il rassemble une panoplie d’outils (pas toujours le meilleur du marché) qui accompagne l’application phare d’étude de texte (lingQs). Il demande toutefois un fort complément en grammaire et en vidéos que d’autres supports proposent.

Deux avertissements toutefois: il est plutôt destiné à des niveaux intermédiaires et plus pour une acquisition rapide de vocabulaire (sinon le cochage systématique du vocabulaire est fastidieux). Les leçons de grammaire, intéressante, sont en général dans la langue étudiée, d’où un niveau minimum requis…

Un petit monde en soi, LingQ plaira à de nombreux apprenants par son aspect « fantasy » et ses outils innovants mais peut rebuter des esprits plus cartésiens ou cherchant un produit bien marketé (ne pas avoir peur de mettre les mains dans le cambouis et la main à la pâte). Méthode très efficace et simple d’apprentissage et de développement du vocabulaire et de la compréhension (qui change des nombreux copycats au marketing trop bien léché), une animation réseau très poussé et l’ouverture vers des ressources extérieures en font un logiciel « out of the box ». c’est un petit monde en soi et l’ouvrage d’un vrai pédagogue de terrain, lecteur sûrement d’Harry Potter ou du seigneur des anneaux.

ling

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :