Ruslan, pour surfer sur le russe

Une nouvelle gĂ©nĂ©ration de manuels et de mĂ©thodes Ă©mergent pour des langues comme le russe ou le chinois qui tranchent avec les anciennes trĂšs soviĂ©tiques! l’une d’elle a fait sa mue, enfin presque…

Ruslan

Une vraie mĂ©thode avec manuel, CD rom et cahier d’exercice que l’on peut acheter en ligne (frais de port !) et en boutique trĂšs spĂ©cialisĂ©e comme celle du Globe Ă  Paris. CrĂ©ation d’une Ă©quipe anglo-russe, elle existe en Ă©dition française et rĂ©guliĂšrement remise Ă  jour. Trois volumes actuellement, le premier correspondant au niveau A1 du CECR europĂ©en (programme du volume 3). Des supplĂ©ments sont disponibles comme le cahier d’exercice de l’Ă©tudiant ou encore une grammaire. Prix environ 20 € le volume.

La mĂ©thode s’adresse aux adultes et Ă©lĂšves Ă  partir de 16 ans, tous dĂ©butants. Les volumes 1 et 2  contiennent dix leçons chacune avec la mĂȘme structure :

  • Une introduction avec l’index et les objectifs de la leçon
  • Un dessin sur le thĂšme de celle-ci
  • des dialogues
  • Le vocabulaire nouveau et sa traduction
  • Un appartĂ© sur la culture
  • Une prĂ©sentation grammaticale
  • Des exercices seul ou en groupe

En fin de manuel, vous trouverez un prĂ©cis de grammaire et le lexique Ă©tudiĂ©s, des scripts, des chansons et les corrigĂ©s d’exercices inclus.

Des pépites sont à acheter ou à trouver sur le site comme les stickers de vocabulaire à coller dans la maison ou les enregistrements de chants.

L’Ă©tude du russe est trĂšs progressive (vocabulaire, grammaire…) en comptant une heure par leçon en moyenne, mais aborde Ă  chaque fois tous les aspects d’une langue. L’usage de la langue est immĂ©diat, car les leçons sont baignĂ©es dans le concret et la vie de tous les jours. Le sentiment d’avancer lentement, mais sĂ»rement est une des grandes qualitĂ©s de cette mĂ©thode. L’ouvrage simple, mais riche de pĂ©dagogie assure une base solide de connaissances sans efforts dĂ©moniaques. Ce type de mĂ©thode risque toutefois de faire perdre l’appellation « langue difficile » au russe…

ruslan1

Leçons

Ces fichiers PDF, lisibles en ligne, vous donnent un aperçu d’une leçon et du cahier d’exercice :

Cartoons & Tests

Les tests en ligne

Nous aimons

  • Le format des manuels pratique pour la lecture et le voyage
  • La clartĂ© des textes en qualitĂ© d’Ă©criture (pas de jargon et simplicitĂ©) et en espace/graphie agrĂ©able Ă  lire (en particulier pour la langue cyrillique)
  • les versions françaises en dĂ©veloppement
  • La qualitĂ© du papier (les manuels russes et chinois ayant Ă©tĂ© redoutables dans le passĂ© sur ce point…)
  • La division en deux volumes du russe dĂ©butant qui rend plus accessible psychologiquement sa progression et allĂšge le poids des livres
  • L’organisation et le choix des 10 chapitres
  • Les exercices simples à faire en duo qui font pratiquer la langue.
  • l’organisation d’une leçon et son travail variĂ© et complet
  • La grammaire progressive et naturellement intĂ©grĂ©e aux leçons sans Ă©vitement de rĂšgles plus compliquĂ©es habituellement reportĂ©es Ă  d’autres niveaux
  • La qualitĂ© audio des voix
  • Le cĂŽtĂ© pratique et usuel des dialogues et vocabulaire utilisĂ©s
  • La pĂ©dagogie et le travail de fond de l’ouvrage qui pourrait presque ĂȘtre utilisĂ© en auto-apprentissage.
  • Les supplĂ©ments pĂ©dagogiques sur le site de Ruslan
  • Le concept des « cartoons », une Ă©volution trĂšs rĂ©ussie (en cours d’intĂ©gration sur Ruslan) entre le dessin et la vidĂ©o d’une simplicitĂ© et originalitĂ© merveilleuses.
  • Les tests rigoureux de la version en ligne

Nous aimons moins

  • Les formats gĂ©ants comme celui du cahier d’exercice
  • Le manque de prĂ©sentation de la correction des tests
  • Les audios marquĂ©s WWW qu’il faut aller chercher (et trouver!) sur le site
  • Les genres des noms que dans le lexique en fin de livre
  • The only big black dot, les photos datĂ©es!

Notes du lab

Ruslan est une mĂ©thode moderne et classique Ă  la fois. Moderne par son format, sa clartĂ© et sa simplicitĂ©, classique par sa qualitĂ© pĂ©dagogique Ă  la russe, c’est-Ă -dire sĂ©rieux, efficace et non encombrĂ© par des artifices inutiles.

Mais elle est malheureusement un peu ringardisĂ©e par ses photos libres de droit digne du film Good Bye, Lenin! Des dessins sympathiques et intemporels (comme une partie des illustrations qui, elles, sont simples et sympas) auraient avantageusement remplacĂ©s les photos qui rendent l’ouvrage un peu triste. Le son des audio est de qualitĂ© avec petites musiques classiques, mais intemporelles.

Les « cartoons » en ligne sont, par contre, rĂ©solument modernes, originaux et adaptĂ©s Ă  l’apprentissage des langues. Ils reprennent les leçons et donnent une autre dimension Ă  l’Ă©coute des dialogues, rapide et innovante. Leur sobriĂ©tĂ© permette de vous concentrer sur le dialogue, les images originales apportent une fantaisie plaisante et le tout donnent  vie Ă  la langue. Une grande rĂ©ussite et un vĂ©ritable talent artistique au service des langues Ă©trangĂšres.

Le cahier d’exercice, au format encombrant, en proposent 200, mais dont la majoritĂ© sont des travaux Ă©crits. Ils consolident les acquis, mais ralentissent l’apprentissage et peuvent nuire Ă  la motivation et Ă  la rapiditĂ©/fluiditĂ© selon les tempĂ©raments des apprenants.

Les exercices en ligne du site, gratuit pour les premiĂšres leçons, sont salvateurs pour les autodidactes pour pratiquer les acquis. Mais il faut aller Ă  la pĂȘche sur le site (en osmose avec les images pour le design) comme avec ces 400 « drills »Â cachĂ©s.

Nous n’avons pas testĂ© l’Ebook mais l’aperçu proposé et les tests montrent un produit sobre, efficace et rigoureux. Les tests, prĂ©sentĂ©s de façon moderne et pratique, sont rigoureux et demande un rĂ©sultat Ă  la hauteur pour passer Ă  l’Ă©chelon supĂ©rieur et montre la pĂ©dagogie en profondeur de Ruslan (bien rĂ©viser avant de les commencer). L’audio et l’usage de dialogues en font un excellent outil. Nous regrettons toutefois que les textes ne soient pas en caractĂšres beaucoup plus gros.

Ruslan, c’est un travail de fond avec beaucoup d’exercices et des leçons assez longues, mais trĂšs variĂ©es. Un professeur semble requis, en particulier pour les exercices proposĂ©s en groupe qui, utilisĂ©s, permettent un apprentissage efficace de la conversation et de l’usage terrain difficile en auto-apprentissage. Ne pas faire ces exercices (trĂšs nombreux), c’est rendre bancale la mĂ©thode…

Avec cette mĂ©thode, on avance lentement, mais sĂ»rement dans une progression fluide (pour ne pas dire facile) sans se prendre la tĂȘte. Un Ă©quilibre optimal a Ă©tĂ© obtenu dans la rĂ©partition des options pĂ©dagogiques (grammaire, dialogue, exercices, interculturel…) qui en fait un ouvrage Ă  la fois simple et trĂšs complet, mais qui demande toutefois un travail Ă  l’Ă©crit assez important (mais source de mĂ©morisation efficace). L’index avec l’objectif  de la leçon est aussi une astuce intĂ©ressante qui pave le chemin de l’apprenant. La lecture et l’Ă©coute des dialogues se complĂštent trĂšs bien avec l’ajout de l’Ă©coute « cartoons ».

Un trĂšs bon manuel Ă  recommander (mais avec un professeur, principalement en raison de la frustration de ne pas pouvoir faire les dialogues improvisĂ©s Ă  deux) et qui permet rapidement d’avoir Ă  la fois un bagage de conversation vraiment utile et une solide grammaire. Les supplĂ©ments sur le site ( brouillon dans la prĂ©sentation) sont aussi un point fort de Ruslan. La version en ligne, Ebook, est intĂ©ressante, mais ne remplace pas vraiment la mĂ©thode livre audio.  Par contre, l’ajout des « cartoons » et les tests mettent, Ă  coup sĂ»r, Ruslan dans le top des mĂ©thodes de russe.

P.S ayant testĂ© plusieurs mĂ©thodes et professeurs de russe, prĂ©parez-vous Ă  en dĂ©coudre pour le choix de votre mĂ©thode de russe, les professeurs natifs s’accrochant comme une moule Ă  son rocher Ă  leur manuel, le plus souvent importĂ© avec elles (ce sont souvent des femmes) de leur pays, et totalement inconnus dans les librairies et sites en ligne français. De plus un certain acadĂ©misme Ă  la française (pas un hasard) y est frĂ©quemment prĂ©sent. Convaincre et batailler pour travailler avec Ruslan sera votre premier cours de slave…

NB Si on pouvait arrĂȘter d’illustrer les articles sur la Russie avec des matriochkas (poupĂ©es gigognes) inspirĂ©es du japon…

Notre alternative:

c071b

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.