Cours & méthodes

Assimil, le précurseur

Assimil est un produit très ancien à la modernité étonnante. Il est dans la mémoire collective
avec son slogan « my tailor is rich » et ses produit connus dans le monde entier.
valuation avis - quatre toile

Produit: les méthodes Assimil

Méthode d’auto-apprentissage reposant sur l’assimilation progressive. Basée sur de courtes conversations courantes. Environ une centaine de langues!

100 leçons proposées avec un petit mode d’emploi (à lire), l’alphabet (pour les langues avec) et la prononciation en introduction. De courtes (30 minutes de travail environ) puis progressivement plus complètes et entrecoupées de pages de révision, elles réutilisent le vocabulaire déjà rencontré (répétition espacée) et ont toujours une structure identique avec :

  • Une conversation ou dialogue et sa traduction sur la page opposée
  • Audio: deux enregistrement de la conversation, lente au début puis allure normale
  • Des notes sur des difficultés ou points nouveaux
  • Des remarques de prononciation
  • Un exercice de traduction d’un texte reprenant les termes du dialogue et son corrigé
  • Un exercice de phrases à trou et son corrigé
  • Souvent un petit commentaire interculturel
  • Un précis de grammaire et le glossaire complet du vocabulaire employé à double entrées (français et la langue étudiée)

Pour la petite histoire:

  • My tailor is rich
  • Les tous premiers Assimils (avant-guerre) avaient des leçons encore plus courtes  (toujours des conversations de la vie courante), une grammaire progressive et vendus avec des disques. Mais la transcription phonétique était l’outil principal comme pour l’italien « letsione » avec comme aujourd’hui une lettre en gras pour l’accent tonique.Leur pédagogie de l’époque, 1/4 d’heure par jour, lire à haute voix, penser en italien le sens de la phrase et le conseil « assimilez graduellement »avec une leçon par jour (pour un italien usuel en cinq mois) sont la base de nombreux conseils en ligne et applications d’aujourd’hui! Exemplaire en consultation chez Mundolingua.

Tarif: Avec audio ou MP3 autour de 70 euros. Prix très compétitif pour la densité du contenu. Pour les étudiants avancés, on peut acheter le livre seul. Des produits dérivés comme les guides de conversation, les cahiers d’exercice, des jeux… sont aussi proposés. Une boutique près du Louvre à Paris, un site de vente en ligne et de très nombreux revendeurs-libraires en font un achat facile contrairement à d’autres méthodes un peu ardues à trouver sur le marché.

assimil-1004721-front-g-grand

4434-1-couv

Ce que nous aimons :

  • On sait où on va (niveaux européens, B2…)
  • Réellement sans peine (comme son slogan) mais pas sans travail 🙂
  • Les leçons courtes 30 minutes environ et nombreuses (100)
  • Les leçons à la fois denses et faciles
  • Les corrigés à ne pas aller chercher en fin de livre dans une jungle de numéros généralement en caractères minuscules
  • Le format papier à lire sans écran fatiguant et batterie et sa taille réduite pour les voyages
  • Un excellent outil de révision
  • l’efficacité redoutable de la progressivité
  • L’usage de dialogues courants immédiatement utilisables
  • Tout l’essentiel est là. Vocabulaires de base, grammaire, l’interculturel…
  • La répétition espacée avant tout le monde (1929!)
  • Les commentaires vivants
  • L’aspect et l’ambiance de lecture ni doctes ni scolaires
  • Le prix pour une méthode complète (grammaire, dictionnaire, audio…)
  • Les outils (grammaire, glossaire, exercices)
  • Le nombre de langues disponibles
  • La familiarité de la méthode quand on apprend plusieurs langues
  • la possibilité de travailler seul (si pas débutant!)
  • Les produits annexes en vente (exercices, jeux, spécial enfants…)
  • La boutique à Paris près du Louvre
  • Les leçons révisions qui ponctuent le livre et permettent de faire le point
  • La clarté du texte et les accents en gras (pour les langues à accent)

Ce que nous aimons moins:

  • N’est pas  réellement une méthode d’apprentissage pour les vrais débutants!
  • Le truc un peu bidon de la pédagogie active (deuxième vague) à partir de la leçon 51 (comme si la première phase était passive…)
  • La boutique à Paris (avec tous les produits) est fermé le…samedi!
  • le nouveau slogan ‘le don des langues » qui encourage, dans un certain sens, l’idée destructrice qu’il faut être doué

Notes du lab: 

La méthode Assimil est toujours d’actualité plus d’un siècle après sa création et sa réputation s’étend de la Chine aux États-unis. Une très belle réussite de cette société française assez discrète. Toutefois l’auto-apprentissage déclaré s’adapte mal à un vrai débutant sauf peut-être pour un « guru » des langues ou un élève au mental d’acier voir tungstène… Une méthode classique est à mon avis nécessaire pour démarrer (et avec un professeur!).

Il est, par contre, un remarquable outil de révision pour un faux débutant et une méthode efficace de progression en langage conversationnel. Utilisant à titre personnel une dizaine d’Assimil, la similarité de la méthode facilite étonnement l’apprentissage de nouvelles langues et donne l’envie de tester d’en connaître des nouvelle langues (Assimil peut entraîner une addiction…). Certains niveaux avancés de langue sont également disponibles et peuvent servir aussi à des non « faux débutants » ou ceux qui n’ont pas pratiqué depuis longtemps (outil idéal pour cet usage).

La deuxième vague active (en arrivant à la cinquantième) consiste à aborder une nouvelle leçon en révisant une ancienne leçon (à la 50 ième vous révisez la première, 52 ième, la seconde…). Je conseille tout simplement de reprendre les 50 premières leçons en ne lisant que les conversations et les notes de grammaire. Réviser régulièrement la grammaire et le glossaire en fin de livre est aussi un exercice bien suffisant!

Méthode intéressante que SI vous étudiez régulièrement au (très grand) minimum une fois par semaine. Tous les deux jours est un bon rythme.

A savoir que le glossaire en fin de livre (version B2) est d’environ 3000 mots et couvre l’essentiel du vocabulaire de base pour parler une langue étrangère.

Répétition espacée, dictionnaire essentiel, grammaire progressive, conversations…La plupart des bons ingrédients actuels que revendiquent les « language marketing gurus » du web sont déjà dans cette méthode « papier et audio ».

Bravo! My knowledge is rich…

0 comments on “Assimil, le précurseur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :