Assimil, un incroyable éditeur!

Assimil est un produit très ancien à la modernité étonnante. Il est dans la mémoire collective avec son slogan « my tailor is rich » et ses produit connus dans le monde entier.

Les méthodes Assimil

Méthode d’auto-apprentissage reposant sur l’assimilation progressive. Basée sur de courtes conversations courantes. Environ une centaine de langues!

« Sans peine », « le don des langues » ou « la méthode intuitive » sont les divers slogans utilisés au cours des années pour définir ce produit.

Assimil édite également des produits de plus en plus originaux dédiés aux langues comme la conjugaison de l’anglais en musique, l’italien avec les mains, le latin sympa ou l’apprentissage des hiéroglyphes.

Très impressionnante est la riche (et inégalée) collection de langues proposées du chinois à l’islandais en passant par le corse ou l’ukrainien (rare).

XfCF0M3.png

Assimil, c’est aussi une collection remarquable de produits originaux sur les langues comme les jeux, les ouvrages spécialisés (affaires, guides de conversation, argot, gestuel…) et bien sûr les éditions « sans peine » des origines.

Pour la petite histoire:

  • My tailor is rich, c’est eux!
  • Les tous premiers Assimils (avant-guerre) avaient des leçons encore plus courtes  (toujours des conversations de la vie courante), une grammaire aussi progressive et vendus avec des disques. Mais la transcription phonétique papier était l’outil principal comme pour le mot italien écrit « letsione » avec comme aujourd’hui une lettre en gras pour l’accent tonique (très important en italien). Leur pédagogie de l’époque, 1/4 d’heure par jour, lire à haute voix, penser en italien le sens de la phrase et le conseil « assimilez graduellement »avec une leçon par jour (pour un italien usuel en cinq mois) sont la base de nombreux conseils en ligne et applications d’aujourd’hui! Exemplaire en consultation chez Mundolingua.

Le principe de la méthode Assimil:

100 leçons proposées avec un petit mode d’emploi (à lire), l’alphabet (pour les langues avec) et la prononciation en introduction. De courtes (30 minutes de travail environ) puis progressivement plus complètes et accompagnées d’éléments de grammaire tout doux et progressifs, elles réutilisent le vocabulaire déjà rencontré pour une meilleure mémorisation (répétition espacée) et ont toujours une structure identique avec :

  • Une conversation ou dialogue et sa traduction sur la page opposée
  • Des notes sur des difficultés ou points nouveaux
  • Des remarques de prononciation
  • Un exercice de traduction d’un texte reprenant les termes du dialogue et son corrigé
  • Un exercice de phrases à trou et son corrigé
  • Souvent un petit commentaire interculturel
  • Un précis de grammaire et le glossaire complet en fin d’ouvrage du vocabulaire employé à double entrées (français et la langue étudiée)

Un descriptif « technique » avec Wikipédia

Une leçon:

Leçon 8 ukrainien
Exercice leçon 27 espagnol

Mention spéciale pour des méthodes rares ou originales comme:

Tarifs:

Avec audio ou MP3 autour de 70 euros. Prix très compétitif pour la densité du contenu. Pour les étudiants avancés, on peut acheter le livre seul. Des produits dérivés comme les guides de conversation, les cahiers d’exercice, des jeux… sont aussi proposés. Un site de vente en ligne et de très nombreux revendeurs en font un achat facile contrairement à d’autres méthodes un peu ardues à trouver sur le marché.

Nous aimons

  • On sait où on va (niveaux européens, B2…)
  • Réellement sans peine (comme son slogan) mais pas sans travail 🙂
  • Les leçons courtes 30 minutes environ et nombreuses (100)
  • Les leçons à la fois denses et faciles
  • Les corrigés à ne pas aller chercher en fin de livre dans une jungle de numéros généralement en caractères minuscules
  • Le format papier à lire sans écran fatiguant et batterie incertaine et sa taille réduite pour les voyages
  • Un excellent outil de révision
  • l’efficacité redoutable de la progressivité
  • L’usage de dialogues courants immédiatement utilisables
  • Tout l’essentiel est là. Vocabulaires de base, grammaire, l’interculturel, conversations…
  • La répétition espacée avant tout le monde (1929!)
  • Les commentaires vivants
  • L’aspect et l’ambiance de lecture ni doctes ni scolaires
  • Le prix pour une méthode complète (grammaire, dictionnaire, audio…)
  • Les outils complets (grammaire, glossaire, exercices)
  • Le nombre de langues disponibles
  • L’originalité de certains titres
  • La familiarité de la méthode quand on apprend plusieurs langues
  • la possibilité de travailler seul
  • Les produits annexes en vente (exercices, jeux, spécial enfants…)
  • Les leçons « révisions » qui ponctuent le livre et permettent de faire le point
  • La clarté du texte et les accents en gras (pour les langues à accents)

Nous aimons moins

  • N’est pas réellement une méthode d’apprentissage pour les vrais débutants! Une nouvelle collection répond aujourd’hui à ce créneau
  • Le truc un peu bidon de la pédagogie active (deuxième vague) à partir de la leçon 51 (comme si la première phase était passive…)
  • Pour le chinois, les caractères d’imprimerie ont une taille réduite pour contenir la méthode dans un volume raisonnable mais ils sont petits et handicapent leur lecture. Un choix pas évident le volume unique… En raison de la plus grande longueur d’apprentissage de la langue, deux volumes semblent envisageables pour cette langue…

Notes du lab

valuation avis - quatre toile

La méthode Assimil est toujours d’actualité plus d’un siècle après sa création et sa réputation s’étend de la Chine aux États-unis. Une très belle réussite de cette société française assez discrète. Toutefois l’auto-apprentissage déclaré s’adapte mal à un vrai débutant sauf peut-être pour un « guru » des langues ou un élève au mental d’acier voir tungstène… Une méthode classique est à mon avis nécessaire pour démarrer (et avec un professeur!).

Assimil a d’ailleurs crée depuis une collection qui correspond à la phase initiale de démarrage d’une langue, ‘objectif langue » de ce produit.

Il est, par contre, un remarquable outil de révision pour un faux débutant et une méthode efficace de progression en langage conversationnel. Utilisant à titre personnel une dizaine d’Assimil, la similarité de la méthode facilite étonnamment l’apprentissage des nouvelles langues et donne l’envie d’en connaître d’autres (Assimil peut entraîner une addiction). Certains niveaux avancés de langue sont également disponibles. Denses, ils satisferont les plus exigeants.

La deuxième vague active (en arrivant à la cinquantième) consiste à aborder une nouvelle leçon en révisant une ancienne leçon (à la 50 ième vous révisez la première, 52 ième, la seconde…). Je conseille tout simplement de reprendre les 50 premières leçons en ne lisant que les conversations et les notes de grammaire. Réviser régulièrement la grammaire et le glossaire en fin de livre est aussi un exercice bien suffisant!

Méthode intéressante que si vous étudiez régulièrement au (très grand) minimum deux fois par semaine. Tous les deux jours est un bon rythme. Le glossaire en fin de livre (version B2) est d’environ 3000 mots et couvre l’essentiel du vocabulaire de base pour parler une langue étrangère.

Répétition espacée, dictionnaire essentiel, grammaire progressive, conversations…La plupart des bons ingrédients actuels que revendiquent les « language marketing gurus » du web sont déjà dans cette méthode « papier et audio ».

Bravo! My knowledge is rich…

assimil-methode-assimil

3 commentaires

  1. J’ai finalement trouvé un moyen tout simple de profiter de l’application Android de grec sur mon Chromebook. Utiliser le bureau à distance (version web) de Chrome. C’est très simple. Je l’ai fait à partir de mon Mac. Pour le son, il suffit de connecter au Mac (ou au pc Windows ou Crome OS) un casque ou une enceinte bluetooth. Je vais essayer avec mon vieux Q1 Ultra Samsung (Windows 7) pour le logiciel de japonais d’Assimil qui, avec le recul, n’est pas si mal que cela. Pour info, ce logiciel ne peut pas être installé sous Windows 10 car cette version de Windows ne prend plus en charge les fichiers d’aide « pop up » qui affichent les notes de la méthode. D’où l’utilité de garder sous le coup les pc « anciens » 🙂 Point intéressant pour ce logiciel, il est possible de désactiver par un simple clic l’affichage du romaji. Les kanji bénéficient de furigana. Il existe une version similaire pour le chinois.

    J'aime

  2. Bonjour. En premier lieu, un grand merci pour votre blog que je découvre avec grand intérêt. J’aimerais vous faire part d’une mésaventure qui vient de m’arriver sur mon Chromebook (pc portable fonctionnant avec le système d’exploitation de Google : Chrome OS). Je viens d’acheter la version complète de l’application Android Assimil de grec moderne. J’ai également acheté la version papier. Cela fonctionne très bien sur ma tablette Android. Je me suis très bien fait à l’interface de la méthode numérique de la célèbre méthode qui, durant mes années de lycée, m’a permis de remonter mon niveau en allemand puis plus tard de parler avec une certaine aisance l’italien au bout de seulement un an d’apprentissage. J’ai en revanche échoué à apprendre le japonais et le chinois avec cette méthode. J’avais à la fois la version papier et le logiciel d’apprentissage. Sur mon Chromebook qui est récent et qui supporte les applications Android, le téléchargement de la version d’essai se passe bien. Celle-ci s’ouvre bien et fonctionne bien avec ses limitations. Mais mon identifiant saisi (adresse mail), lorsque je clique sur l’onglet « version complète » avec son symbole de téléchargement, au lieu de télécharger la mise à jour puis de basculer sur la version complète, comme cela s’est produit sur ma tablette Android, l’application me bascule sur une page de téléchargement pour Windows ou Mac OS. J’ai alors un message de chrome qui me dit qu’il ne peut pas ouvrir cette page. L’appli. semble confondre mon Chromebook avec un pc ou un Mac ! J’ai contacté le support Mantano (développeur de l’application Assimil) ainsi que le support client d’Assimil qui m’ont fait la promesse de faire remonter ce bug aux services techniques. Ils me tiennent au courant.
    Je n’ai pas rencontré ce type de problème avec une application Android spécialisée dans l’enseignement des langues asiatiques : Lingodeer. Cette application comporte également une version d’essai qui peut être convertie en version complète si on prend un abonnement via Google Play, ce que j’ai fait et la conversion s’est faite sans problème.
    Suis-je le seul à rapporter ce genre de problème sur un Chromebook ? Lorsqu’une application Android est inadaptée à mon Chromebook (version stable 75) Google le signale généralement. Ce n’est pas le cas pour l’application Assimil de grec. C’est dommage pour Assimil car les utilisateurs de Chromebooks sont de plus en plus nombreux, surtout dans le monde de l’éducation et dans les collèges et lycée plus particulièrement. Dans l’enseignement supérieur, les étudiants privilégient (encore) Apple. J’ai essayé de contourner le problème avec Crossover (appli. Android qui permet d’émuler un logiciel Windows) mais si l’installation du logiciel sous Windows se passe bien, ensuite j’ai beau cliquer sur l’icône de l’appli. d’Assimil, celle-ci se contente de tourner et il ne se passe rien d’autre. J’ai essayé Crossover avec Wenlin (logiciel pour les caractères chinois) et cela marche très bien. Autre problème, impossible de sauvegarder sa progression en passant d’un appareil à l’autre, par exemple d’une tablette à … un Chromebook 🙂 C’est d’autant plus dommage qu’Assimil permet sans surcoût, l’utilisation de son logiciel sur différents système d’exploitation : Windows, Mac, iOs, Android, Chrome OS (via l’appli. Android dédiée). Sur Lingodeer, la sauvegarde de la progression est prise en charge mais ce n’est pas automatique. Il faut aller dans l’appli. sur son compte et cliquer sur « sauvegarder ». J’espère que les développeurs de l’application Assimil prendront en compte mon retour d’utilisation. L’idée de permettre une utilisation limitée de l’application (7 premières leçons) pour se faire une idée avant l’achat éventuel de la version complète, part d’une très bonne intention mais je crois qu’il eu été préférable de tout faire passer par Google Play, par exemple en proposant deux versions du même logiciel, une version « lite » gratuite avec ses limitations d’utilisation et une version complète à acheter.

    J'aime

    1. J’utilise beaucoup les méthodes Assimil sans peine… papiers! Elles permettent de surligner, n’ont pas besoin de batterie, peu encombrantes, plus reposantes pour les yeux, plus rapides à lire et pas de problèmes techniques majeurs. J’ai, de plus, pas une grande attirance pour les méthodes Assimil en ligne…
      Contacter le SAV d’Assimil est le bon réflexe.

      La langue chinoise demande quelques spécificités pédagogiques pour un grand débutant et Assimil chinois n’est pas à mon avis assez adapté à un démarrage « from scratch » de cette langue. Il utilise dès le départ le pinyin et on finit par ne lire que cette transcription, adoptant ainsi un mauvais réflexe.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.