Une déferlante d’applications en ligne utilisables sur divers supports (smartphones, tablettes, PC) inonde le marché et complique le choix du consommateur voulant apprendre ou revoir une langue étrangère. Le plus souvent celles les plus en vue, pour des raisons marketing surtout, sont choisies. Sont-elles les meilleures parce qu’elles ont les plus gros budgets publicitaires ou les meilleurs marketeurs de réseaux? Rien n’est moins sûr…

Quelques critères à surveiller pour un meilleur choix:

Un esprit critique et lucide requis pour décrypter le marketing intensif car le secteur est une jungle d’esbroufes et de promesses issues des nouveaux bonimenteurs WEB.2.0 Bien repérer aussi les sites « écrans » pour promouvoir des cours classiques, des produits « dérivés » ou encore ceux crées pour faire du trafic sur des mots clés. Lire l’article « les secrets du marketing langues web 2.0 » pour s’y préparer…

Réfléchir aux différents aspects de la langue (compréhension orale, écrit, vocabulaire, grammaire, écoute…) à travailler. Des applications spécialisées existent d’autres sont généralistes. Il est incontournable de faire appel à plusieurs applications pour une réelle efficacité car les généralistes ont bien souvent des lacunes sur certains aspects de la langue. Mais le budget a aussi son mot à dire…

La facilité, le glamour ou l’aspect ludique sont parfois trompeurs… La facilité du démarrage peut être un handicap quand les falaises seront en vue! C’est dans la durée que l’on peut juger de l’efficacité d’une application.

La qualité en fonction de la langue. Si le chinois, langue à caractères, est proposé, il n’est pas toujours (et même rarement) adapté à un apprentissage efficace en ligne comme celui des Petits Mandarins.

Connaître son niveau (méthode gratuite avec l’outil CERC ou payant comme Pipplet) permet de choisir les services adaptés. Peu d’applications, par exemple, proposent des niveaux réellement avancés.

Votre aptitude, habitude et goût d’apprentissage déterminent aussi le choix d’une application très ludique ou à l’inverse pour bosseurs fous. Pour certains l’usage de vidéos de chansons pour apprendre est particulièrement motivant et d’autres préféreront un cours de type classique. Chacun son truc, l’important étant de progresser!

Quel budget? Beaucoup de formules sont avec des abonnements mensuels ou annuels. Même s’ils semblent peu coûteux au départ, ils peuvent à la longue être moins économiques qu’une méthode à achat unique que vous conserverez.

Quel temps pouvez-vous consacrer par jour ou semaine? Quel objectif et sur quelle durée? Un ou six mois? Un abonnement s’il n’est pas utilisé régulièrement, c’est à dire toutes les semaines, ne sera ni profitable ni efficace (une grande fréquence d’utilisation, même de courte durée, étant l’une des clés principales d’une bonne progression). Certains exercices peuvent se faire en cinq minutes et s’arrêter à tout moment, d’autres ne peuvent être interrompus aussi facilement ou demandent un investissement en temps beaucoup plus long. L’application et sa pédagogie doivent aussi pouvoir être en phase avec vos plages horaires dédiées aux langues.

L’orientation de l’application et votre besoin. Certaines sont consacrées à l’apprentissage rapide (pour un voyage) de type conversationnel, d’autres suivront un enseignement structurant de la langue pour le long terme.

Créer une « toolbox » variée et adaptée aux différents aspects d’une langue.

Un exemple pour un débutant ou faux débutant en chinois (mandarin)

  • Un démarrage avec Les petits mandarins pour le travail de l’oreille et du vocabulaire. Une grammaire progressive et de base est également étudiée
  • Un pad mandarin pour le travail de l’écriture et une révision du vocabulaire de base
  • À partir de la leçon du pinyin des petits mandarins à la 20 ième muraille, usage de la méthode chinois Assimil pour se familiariser avec des conversations usuelles
  • Travail sur vidéo sur Yabla, CaptionPop, Lyricstraining (bientôt?) ou FluentU
  • Utilisation d’une application pour le traçage des caractères et écoute/lecture de mots comme Written Chinese ou Zihop
  • Outils et dictionnaires en ligne de Chine Info
  • Des petites applis pour s’amuser et réviser dans les transports comme Hello Chinese, Zihop ou Lingodeer

Pour vous aider à choisir (ou découvrir) le blog Labdeslangues testent de nombreux produits dont les plus intéressants bénéficient d’une revue sur le site. Il propose aussi une animation langues spécial applications pour les entreprises ou groupements.

Publicités