Lingodeer, quand on est aux abois en langue…

Autant utiliser une appli facile pour vous remonter le moral!

Lingodeer

Que ce soit les nouveaux utilisateurs ou les anciens qui râlent après le passage à la version payante, cette application ne laissera pas indifférente. Le design frais et coloré et surtout l’apparente facilité plairont d’emblée dès les premières manips… Made in Hong Kong, il a à son catalogue des langues asiatiques et en particulier celles à caractères comme le chinois ou le japonais. Coréen et vietnamien sont aussi au menu! cette spécialité nous a conduit à tester la version « apprendre le chinois ».

Concept:

La légèreté et simplicité grammaticale et les bases de vocabulaire (2000 mots) s’adressent en priorité à des grands et faux débutants ou à des curieux et voyageurs partant pour une première découverte. Des vocabulaires de la vie de tous les jours immédiatement exploitables (et les plus courants) permettent de donner une rapide illusion de pouvoir parler une nouvelle langue.

Deux niveaux sont proposés:

Particulièrement soignés sont…

  • Le souci de l’élégance
  • La facilité de navigation
  • L’approche multi-directionnelle de la langue (image, audio, thème, version QCM…) pour une mémorisation aisée et durable
  • La simplicité qui va à l’essentiel
  • La recherche de « l’effective and fun »
  • Le travail de l’écoute
  • La qualité des prononciations pour un mobile
  • Les outils d’apprentissage de traçage de caractères

Mode d’emploi:

Trois menu en bas de mobile: les leçons, la révision et son compte complétés par un réglage de langues de travail (dans les trois barres du haut). Minimaliste.

Première étape, le choix de la langue à apprendre et celle du travail. On perçoit déjà le style aéré de Lingodeer…

L’interface:

Elle permet d’accéder en toute liberté (avec abonnement!) aux différentes sections que ce soit des catégories de vocabulaire ou des ressources grammaticales. Le défilement permet de découvrir facilement les catégories assez variées. Un certain nombre sont d’accès gratuit et permettent de tester le produit. Défilement vertical ou rotatif (pour les leçons) particulièrement agréable et adapté à un mobile.



La leçon:

Plus de deux cents au menu mais pour accéder à toutes la proposition d’abonnement apparait rapidement au coin du bois! Le daim, c’est vous et le chasseur, c’est eux!

Des exercices variés (moins d’ennui), axés souvent sur l’écoute mais toujours très courts et faciles. Des étapes de découvertes, confirmations et révisions bien pensées. Parfois très simples mais elles encouragent l’apprenant!

Un QCM visuel

Trop dure la question!!

À mettre ensemble (pas trop fatiguant!)

Les exercices utilisent toujours l’écoute, la phonétique étant prononcée en plus de la lecture des caractères ou du pinyin.

Les « alphabets »:

Un précis de prononciation. Notons que pour le mandarin le mot « alphabet » est une curiosité locale de Linguodeer…

De l’écrit. Enfin du moins du placement de cases pour faire des mots et des phrases. Facile et amusant.

Tracer les caractères

Une application dans l’application où on peut suivre les indications visuelles pour retenir l’ordre de traçage et reproduire les caractères avec le doigt.

Les récompenses virtuelles:

J’ai réussi! En vert… et à la fin de l’exercice la coupe et des points! Ça peut motiver les « Gameurs » et les « rameurs ».

Révision:

On retrouve les termes utilisés avec toujours de l’audio et leur traduction.

Progression:

Quelques statistiques simples et bien suffisantes! Ici en version chinoise, rassurez-vous…

Réglages:

Différents réglages sympas comme le binôme de langues (apprenez deux langues à la fois), les couleurs de fond, l’affichage de lecture des textes ou la vitesse de prononciation (voir l’image en bas d’article).

Tarifs:

Très important, l’abonnement donne accès à toutes les langues ce qui est une économie appréciable pour des polyglottes et des grands curieux contrairement aux applis à la tarification par langue. Prix raisonnable mais attention, il s’agit d’un abonnement pas d’un téléchargement unique de logiciel…

Le message qui vous énerve quand vous tombez sur un cours qui n’est plus gratuit et le coup de la promo…

Des notes d’apprentissage à partir d’un discret bouton en haut et à droite

Nous aimons

  • Le concept fun et facile
  • La navigation agréable
  • Le pack de langues pour le même prix
  • Les outils intégrés de traçage de caractères

Nous aimons moins

  • Une appli de découverte et de démarrage. Au delà… limitée pour « apprendre » une langue mais sympa et dans le top de son créneau
  • Le pinyin d’office pour le mandarin, le piège…

Notes du lab

L’application est, reconnaissons-le, très jolie et visuelle. À cette réussite on peut opposer la trop grande simplicité mais l’important ici est de faire aimer apprendre! Lingodeer y réussi parfaitement!

Son charme réside dans son design et sa navigation fluide mais surtout dans la promesse tenue de « l’effective and fun ». Cette approche ludique et accessible n’est pas à négliger dans le monde de l’apprentissage des langues car elle peut permettre d’attirer et de passionner de nouveaux apprenants ou les « rameurs »en langue. Là où le « galérien » finit par s’épuiser, se démotiver et abandonner, Lingodeer peut les remotiver!

Les initiés y trouveront un jeu à pratiquer dans les transports ou au salon d’attente d’un médecin parisien.

Deux remarques toutefois:

Ce n’est pas une application pour vraiment « apprendre une langue ». Les notes, même si elles sont allégées, sont là pour le rappeler (et affichées discrètement). Si les bases suffisantes qui structurent une langue devaient être incorporées, l’application perdrait rapidement son coté ludique et sa fluidité!

Lingodeer propose d’ailleurs aujourd’hui de nouvelles applications pour travailler du vocabulaire et de la grammaire, Lingodeer plus.

L’option du pinyin d’office en chinois conduit à une impasse… Les apprenants locuteurs de langues romanes tomberont dans le piège de la lecture instinctive du pinyin qui ne fera que retarder voir brouiller l’apprentissage des caractères et foirer la prononciation, le pinyin représentant très mal les sons chinois et est une grande source de confusion pour sa lecture.

Mais Lingodeer le sait très bien (il n’aurait pas pu avoir de succès facile pour son appli en ne le faisant pas) et propose un réglage pour pouvoir ne plus l’afficher. Ne parlons pas de l’horreur de conserver le pinyin et la traduction seules, degré 0 de l’apprentissage du chinois…

La conséquence immédiate est l’apprentissage à l’écoute et à la lecture des caractères, la vraie méthode pour bien apprendre! Mais alors la méthode devient difficile et réellement « effective »mais beaucoup moins « fun »… De plus les caractères étant tout petits pour un apprenant, la lecture est un brin moins ergonomique.

Un commentaire

  1. Bonjour j’ai un petit souci. Je n arrive plus à avoir lingodeer en japonais traduction française. Depuis que j’ai payé je ne peux plus m en servir.
    Pour le moment j’ai la traduction en anglais. Étant très faible dans cette langue je ne peux pas travailler.
    J espère que vous allez pouvoir m aider car j aime bien cette appli
    Merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.