La MosaĂŻque des langues, Mosalingua

Mosalingua est riche en ressources et conseils pĂ©dagogiques, mais prĂ©sente un aspect un peu confus dans ses propositions commerciales et son menu principal. Le nouveau design de l’application principale est toutefois de grande qualitĂ©.

MosaLingua premium(web & mobile)

Mosalingua est une petite galaxie de produits (d’oĂč le titre, mosaĂŻque), de formules et de ressources un brin hĂ©tĂ©roclites. Cette sociĂ©tĂ© de Hongkong, MosaCrea LTD, (China) propose un panel trĂšs complet d’outils pour un travail des divers aspects de la langue et surpasse ainsi nombre de ses concurrents qui s’arrĂȘtent Ă  un simple flashcard. La grosse diffĂ©rence est l’avalanche de ressources (internes et externes) que Mosalingua propose. On y trouve donc la marque d’une vĂ©ritable expĂ©rience d’apprenants qui souhaitent partager leurs trouvailles.

Un souci Ă©galement de pĂ©dagogie et d’explications largement supĂ©rieur Ă  la moyenne avec ses conseils Ă  profusion, son module pour apprendre Ă  apprendre une langue et la possibilitĂ© de coaching live :

Un petit menu (selon l’interface du moment) en haut et Ă  droite permet de :

  • Changer de langue Ă  tout moment
  • D’accĂ©der Ă  votre compte et paramĂštres
  • De lire les derniĂšres news de Mosalingua

Mosalingua, c’est aussi de l’interaction et la vie d’une communautĂ©. Les gentils animateurs (coachs langues) et les inscrits participent aux commentaires prĂ©sents Ă  toute Ă©tape pour Ă©clairer chacun. Vous n’ĂȘtes donc pas tout Ă  fait seul et l’expĂ©rience et conseils des autres vous aideront. Ils sont trĂšs prĂ©sents sur les rĂ©seaux sociaux et le blog. Des vidĂ©os d’aides sur YouTube Ă©galement.

Pour animer un peu plus, des défis sont proposés pour vous pousser ou motiver.

Ce sont des actions Ă  but pĂ©dagogique qui vous entraĂźne dans un travail rĂ©gulier, le seul vraiment payant en apprentissage des langues. Il est dans la droite ligne de l’esprit d’accompagnement des leçons.

Langues

Un panel assez classique de langues et un petit manque d’ouverture surprenant d’autant plus que l’Ă©quipe « multinationale » (+30 personnes) est mise en avant. Ils sont donc un peu en dehors de la course au plus grand nombre de langues ou de l’humanitaire pour les langues en danger en vogue ailleurs. La formule premium comprend toutes les langues y compris sur mobile !

Une offre directe par langue primaire

C’est la proposition directe de base, mais il faut alors dĂ©crypter ce qui est vraiment dans les offres avec son mĂ©lange de modules en option ou pas !

Du contenu qui va plus loin dans les langues en quantité et en profondeur !

Trois classes de produits

  • Les applis seules Ă  acquĂ©rir Ă  l’unitĂ© sur une plateforme de tĂ©lĂ©chargement mobile ou incluses dans la formule Mosalingua Premium
  • Le combinĂ© Mosalingua Premium (web + apps mobile) toutes langues
  • Des modules indĂ©pendants

Les applis

Nous avions testĂ© les applis, mais n’avions pas retenu certaines Ă  l’Ă©poque en raison du design et l’aspect trop encombrĂ© par un flot d’explications et de clics sur un format trop petit, le mobile. Par contre, les applis spĂ©cialisĂ©es nous avaient bien plu, d’oĂč cet article. Les nouvelles interfaces des « gĂ©nĂ©ralistes » (celles de la langue de base) sont plaisantes et toujours riches en aides. Le principe est celui d’un accompagnateur virtuel qui vous aide Ă  chaque Ă©tape.

Avec la formule premium, les applis mobiles sont incluses contrairement Ă  l’unitĂ© sur les plateformes de tĂ©lĂ©chargement sur votre mobile oĂč le prix est par langue.

Le gros plus de Mosalingua est ici les complĂ©ments Ă  l’application de base de la langue avec ses apps spĂ©cialisĂ©es, rares et bien faites. Nous avons donc pour l’anglais : Anglais business, Anglais Toeic, Anglais Toefl, Anglais mĂ©dical (un choix qui nous laisse penser que le site a Ă©tĂ© crĂ©Ă© par ou pour des Ă©tudiants 🙂

Des interfaces, par contre, qui finissent par ĂȘtre toutes semblables (propres, bien lĂ©chĂ©es et au design minimaliste) pour beaucoup d’applis en raison de la taille du support (comparer ici ce menu avec celui de Funesaylearn), quasi identique ! Mais super pratique…

Le combinĂ© oĂč il y a (presque) tout

Avant de se lancer dans le descriptif du produit, des Ă©claircissements sont nĂ©cessaires…

Mosalingua Web, aujourd’hui premium, ce sont les applications de base toute langue (l’anglais, l’allemand…) sur PC, cƓur de l’outil, mais noyĂ© sous les ressources. Un autre Ă©lĂ©ment Ă  prĂ©ciser est que la formule combinĂ©e ne comprend pas tous les produits, car certains sont en option payante ! Le brouillard des offres commerciales rejoint ici le marigot du menu « confusant » Ă  souhait…

Attention, c’est Ă  vous d’organiser votre travail, pas de mode linĂ©aire ! D’oĂč l’intĂ©rĂȘt d’un menu clair.

Un autre point est aussi de comprendre que Mosalingua premium est plutĂŽt Ă  l’usage d’auto-apprenants habituĂ©s Ă  organiser leur travail, sĂ©lectionner et trouver des ressources, donc faire sa petite cuisine. En opposition, l’accompagnement scolaire de l’application / leçon de base agacera un certain nombre d’apprenants avec de la bouteille, car bien conçu, mais pour de grands dĂ©butants. Mosalingua premium, c’est aussi de base, un Flashcard avec plein de fonctions, ce qui n’est pas Ă©vident Ă  la premiĂšre lecture.

Attention ! Certaines outils comme les applis et les leçons ne sont utilisables qu’avec Google chrome.

Un menu principal oĂč l’on se perd un peu avec sa structure

Nous avons relevĂ© un certain nombre d’incohĂ©rences qui ne facilitent guĂšre la navigation et l’organisation du travail.

Notre suggestion de lecture :

« Apps » sont en fait les leçons. On y trouve l’application principale ou flashcard, ici l’anglais de base. Les autres apps dans ce menu sont en fait des ressources complĂ©mentaires de vocabulaire.

Un menu « vocabulaire » regrouperait les applis de vocabulaire complĂ©mentaires et Mosadiscovery

Un menu ensuite « grammaire ». Les « leçons » indiquĂ©es dans le menu actuel sont en fait celles principalement de grammaire (pas indiquĂ© dans le menu, mais bien sur la page). Écrire « grammaire » et « leçons » pour les apps une fois encore aurait Ă©tĂ© plus lisible !

Les ressources proposeraient celles internes (vidĂ©os, chansons Ă  mettre d’ailleurs ensemble…) et les externes

Un menu services (payants) pour le coaching et les modules en option. Les rĂ©compenses (liĂ©es Ă  des incitations d’abonnement Ă  vos connaissances) sont Ă  retirer d’urgence du menu. Éventuellement mettre « bonus » liĂ©, lui, Ă  vos rĂ©sultats.

Les leçons

PassĂ© le big bazar de l’interface d’accueil, on aborde le vrai cƓur du produit, les leçons (ou plutĂŽt l’app de base d’une langue). Il est Ă©vident que la lisibilitĂ© de ce produit clĂ© est trop en annexe alors qu’il devrait apparaĂźtre en premier (or « les leçons » du menu de Mosalingua premium sont grammaticales !) En commençant la vraie leçon, on tombe dans la mĂȘme interface que l’appli d’anglais (par exemple) car c’est l’appli d’anglais en fait.

Trois éléments à savoir avant de commencer :

  • Mosalingua simule un coach virtuel qui vous accompagne (une IA qui a du boulot ! Rappelons qu’une intelligence artificielle n’est pas inquiĂ©tante en soi, c’est celle humaine qui l’est…)
  • Elle applique une mĂ©thode intuitive (on Ă©coute l’original) et du contextuel (des phrases)
  • Un mode d’emploi est accessible Ă  tout moment dans le menu
  • De grande qualitĂ©, il faut apprendre Ă  s’en servir tant les options sont nombreuses, car on n’est pas dans un simple flashcard basique comme la plupart des Apps (ce qui est un plus, mais peut-ĂȘtre aussi un moins…)
  • Un process un peu long vous attend la premiĂšre fois (et pour chaque langue…) pour crĂ©er votre programme personnalisĂ© avec :

Un premier constat : les leçons de Mosalingua sont faites pour ceux et celles qui veulent ĂȘtre accompagnĂ©s. Les autres seront vite las de cette mĂ©thode (je n’ai pas trouvĂ© l’option pour enlever les aides intempestives pour moi). Un bon point, par contre, est l’imposition d’une forme de rĂ©flexion sur le temps Ă  consacrer et ses motivations, deux facteurs clĂ©s pour avancer et ne pas abandonner.

Une sĂ©rie de questions et d’explications bien faites pour prĂ©parer votre programme :

Les niveaux sont subdivisés en un nombre incroyable car ils se basent sur des milliers de mots et expressions pour son découpage.

L’interface de travail

À vous de vous promener dans les diffĂ©rentes fonctions Ă  gauche en commençant peut-ĂȘtre par les paramĂštres. Un menu original et pratique. Sont prĂ©sents aussi un accĂšs Ă  la foire aux questions (contact), des infos sur le logiciel et une case de recherche.

Le cours

Apprendre

Un truc intĂ©ressant, vous pouvez le faire dans l’ordre de votre choix ou zapper des Ă©tapes.

Une premiĂšre Ă©tape est la constitution d’une liste de travail en Ă©liminant les mots trĂšs connus et en rajoutant d’autres pour un travail plus long et adaptĂ© Ă  votre demande et capacitĂ©. Un kit de base est proposĂ© et Mosalingua recommande un maximum de 20 cartes Ă  travailler par jour. En cliquant sur plus, on en ajoute ! À combiner avec un rĂ©glage de longueur de la boucle dans les paramĂštres (le nombre de cartes par session). Vous pouvez aussi changer de niveau de difficultĂ© Ă  l’heure du choix !

Vocabulaire dans l’appli mĂ©dicale

Vient ensuite le travail d’Ă©coute, prononciation, Ă©criture sous forme de carte avec des variantes d’Ă©tudes. Le design est sobre et intuitif et des options utiles sont prĂ©sentes.

Une Ă©coute (un point fort, le travail intuitif) peut s’accompagner d’enregistrement option puis une vĂ©rification/mĂ©morisation en retournant la carte. Une possibilitĂ© en cliquant sur le crayon de « travailler » la carte avec des ajouts (favoris, notes) et de comparer son enregistrement avec celui du « prof ».

Quelques remarques : Une fluiditĂ© agrĂ©able de navigation (constat toutefois de quelques ralentissements en cliquant certaines icĂŽnes), un bruit sympathique de feuille qui se tourne pour marquer la fin, mais des voix « moyennes ». Un bon point, des Ă©lĂ©ments indispensables sont prĂ©sents comme les pluriels pour les noms allemands, ce qui n’est pas le cas de beaucoup d’applis et qui est rĂ©dhibitoire pour ce type de langues. En revenant, une nouvelle liste vous attend !

Le principe du Flashcard est de faire confiance Ă  l’apprenant (vous pouvez cliquer sur la rĂ©ponse en tournant la page) qui peut continuer sans frein (pas d’obligation d’avoir juste). La longueur de la leçon dĂ©pend de vos rĂ©glages. Elle peut ĂȘtre trĂšs courte pour la phase dĂ©couverte, mais les autres options rallongent le temps de l’Ă©tude (donc ne pas mettre trop de mots nouveaux).

Le crayon en bas vous mĂšne ici :

MĂ©moriser pour un travail inverse

Écrire

Et enfin, un quizz avec deux aides possibles (le carré en bas)

AprĂšs le quizz, le toc de Mosalingua, les conseils (qui peuvent saouler certains avec leurs jingles…)

La gestion de votre base d’expressions et de mots se fait dans le quizz en cliquant la bonne case oĂč vous voulez les ranger pour guider l’algorithme.

Une fois fini la leçon de base, on peut Ă©voluer autour ou consulter les bonus, une compil’ de ressources et d’info qui font la richesse et l’exclusivitĂ© de Mosalingua sur le marchĂ© des applications langues Ă©trangĂšres. Ces apports sont instructifs et motivants et permettre de dĂ©passer la simple Ă©tude de flashcard qui peut ĂȘtre rapidement lassante.

Notons que passer « apprendre », les autres options ne sont pas particuliĂšrement en lien direct avec les mots Ă©tudiĂ©s.

Mais le gros malin qui n’a pas travaillĂ© assez est bon pour une frustration :

Explorer. Des ajouts de vocabulaire thĂ©matique pour aller plus loin ! On y trouve les phrases usuelles du voyage (par exemple) sous forme de rĂ©vision avec l’audio. Une forme de guide de conversation qui ne dit pas son nom, mais surtout un vĂ©ritable dico avec audio regroupĂ© par thĂšmes. Un outil incroyable pour ceux qui veulent accumuler du vocabulaire et Ă©voluer vers la zone de fluency qui se caractĂ©rise entre autres par le nombre suffisant de celui-ci.

À gauche un contenu additionnel de l’appli « mĂ©dicale ».

Un peu planquĂ© est l’outil de rĂ©vision et de gestion des listes dans la fonction « explorer » qui pourrait ĂȘtre mieux mis en valeur (et d’ailleurs pas vraiment Ă  sa place). PlacĂ© dans le process aprĂšs le quizz ou dans le menu principal, elle permettrait tout de suite de gĂ©rer, de faire le point ou de rĂ©viser. Des fonctions trĂšs Ă©voluĂ©es et de qualitĂ©. Avec la liste des mots mĂ©morisĂ©s, par exemple, on peut sĂ©lectionner ou pas les mots/expressions un par un.

Surtout ne pas s’acharner Ă  cliquer le bouton vert Ă  droite comme nous, c’est un peu en dessous qu’il faut le faire pour accĂ©der au choix. Un clic de trop aussi Ă  notre avis…

Mains libres pour faire du vĂ©lo en mĂȘme temps sur les mobiles ?

Dialogues

À droite, dialogue avec l’application mĂ©dicale

Une gestion intelligente encore pour ce module dialogue. Il faut prĂ©parer ses paquets de cartes selon vos besoins et humeur. On dĂ©couvre aussi l’usage des mots placĂ©s en favoris.

ParamÚtres Des réglages et options en nombre avec un réel impact pédagogique.

Création de nouvelles cartes

On trouve ici une ouverture sur l’extĂ©rieur avec l’importation de listes en plus de vos crĂ©ations. À l’usage, un truc plus pour les geeks de langues en raison de la recherche, manipulation et gestion des apports extĂ©rieurs aux qualitĂ©s variables…

Progression. Un outil de gestion et statistiques simple et suffisant. On retrouve en haut le message diffusé en fin de quizz à la vitesse de la lumiÚre et illisible alors.

Lecture

Textes pour débutants A1-A2/ Articles niveaux intermédiaires BA-B2 / livres en anglais

Plus une ressource qu’un vĂ©ritable cours, les textes sont accompagnĂ©s d’un descriptif pĂ©dagogique et se positionne d’abord en mode Ă©coute. Une ressource en livres est judicieusement proposĂ©e pour aller plus loin avec son moteur de recherche avec son critĂšre de niveaux (ce type de ressources placĂ©es ici nous semble bien suffisant plutĂŽt que de noyer l’apprenant sous la masse existante).

Les vidéos

Encore une RESSOURCE interne. Le menu dissocie les chansons des vidéos, mais ce sont toutes des vidéos ! Une fonction trÚs simple avec la vidéo et le texte. Motivant et distrayant.

Les leçons ?

La conjugaison / la grammaire / Dialogues / Mode mains libres

De grammaire surtout ! Je ne pense pas que tout le monde se rue dessus (une ruse pour les obliger ?)

La conjugaison ne semble pas ĂȘtre ici de la grammaire et les deux derniers sont des fonctions utilisĂ©es dans l’appli. Pourquoi les mettre ici ? Attention aussi de ne pas ouvrir plusieurs fenĂȘtres dans Google chrome. Nous avons eu une petite galĂšre pour rester sur cette page.

Les ressources

Communiquer avec un tuteur / Mosalingua Livecoaching / Ressources (ici pour l’anglais) / Ressources de la communautĂ© / Proposer une ressource

En dehors des cours, applications et modules, Mosalingua propose un catalogue impressionnant de ressources qui fait la richesse du site (mais qui peuvent noyer l’apprenant moyen qui prĂ©fĂ©rera une formule plus simple).

On trouve donc un bric-Ă -brac de vidĂ©os, livres, audiobooks, liste de mots, liens web… branchĂ©s trĂšs souvent sur des ressources extĂ©rieures, mais placĂ©s un peu partout rendant caduque le menu du mĂȘme nom…

On trouve aussi les ressources de la communautĂ©. Si elles permettent une dĂ©couverte et une sĂ©lection, l’apprenant s’Ă©garera vite de son objectif principal (une sĂ©lection contrĂŽlĂ©e et interne aurait suffi).

Proposer une ressource : je propose une ressource perso (taper un mot clé) :

Une curiositĂ© est placĂ©e dans les ressources, les cours de coaching (il faut que le webmestre arrĂȘte de suite la tequila au soleil d’AmĂ©rique du Sud, le tĂ©lĂ©travail a aussi des inconvĂ©nients…) Coaching, un service payant, indĂ©pendant dans le menu principal serait plus appropriĂ©.

Mosadiscovery

Bien sĂ»r l’idĂ©e du travail en contexte et excellent et la fonction de crĂ©ation de « cartes de vocabulaire » une fonction utile pour certains (on peut aussi importer des listes). .

Comme Ă©crit prĂ©cĂ©demment, sa place aurait Ă©tĂ© bien indiquĂ©e dans un menu « vocabulaire ». Les trucs en Y Ă  la fin en rajoutent aussi dans la confusion gĂ©nĂ©rale. Certains sont payants, d’autres inclus dans le combinĂ© et d’autres appellations vous attendent ailleurs !

Des bonus

Des trucs en plus et utiles comme cette fonction :

Les modules payants ou non

Mosadiscovery, Mosatraining… De bonnes idĂ©es, mais on se perd, une fois de plus, dans les formules et les offres et de ce qui est compris ou pas.

Ici une trĂšs bonne idĂ©e, apprendre Ă  apprendre ! Un module utile complĂ©tĂ© par les tonnes de conseils bien pensĂ©s que donne Mosalingua. Un des points forts ici est le conseil absent ou maigre ailleurs. Mosalingua souhaite accompagner les apprenants, mais sur un support au format mobile tout ça est trĂšs encombrant…

Un blog riche et de qualité

Tarifs

Des prix modiques pour les applis mobiles/tablettes, environ cinq euros. Avec Mosalingua Premium, elles sont toutes incluses ! L’abonnement annuel Premium toutes langues avec la masse de ressources est autour de 60 euros, un prix ultra compĂ©titif si on utilise ces derniĂšres et les applis toutes langues. Des formules Ă  bien lire et comprendre pour tous les abonnements Ă  commencer par Mosalingua Premium.

AprĂšs les 15 jours d’essai gratuit, c’est l’abonnement annĂ©e qui est facturĂ© si sur le web. Il existerait aussi un abonnement Deluxe avec plus d’options (rumeur Ă  vĂ©rifier).

Nous aimons

  • Une trĂšs large base de mots avec des listes thĂ©matiques pour aller loin
  • L’ergonomie du flashcard, simple et efficace et avec des outils complĂ©mentaires utiles
  • Des outils de geeks comme l’importation de liste ou l’ajout de mot
  • Les ressources en nombre (internes ou externes)
  • Les trouvailles pĂ©dagogiques, les conseils et l’aide omniprĂ©sente
  • La communautĂ© et l’intervention de l’Ă©quipe de Mosalingua qui rendent plus humain le site
  • Les modules spĂ©cialisĂ©s : business, Toefl, mĂ©dical…
  • Des initiatives (concours avec prix, dĂ©fis, carte cadeau…)
  • Un site qui respire l’expĂ©rience et le vĂ©cu des auteurs
  • Toutes les langues pour le mĂȘme prix

Nous aimons moins

  • L’alĂ©a des ressources open source et le risque de se perdre au lieu de concentrer son travail et d’avancer
  • La FAQ est en anglais…
  • Les langues en caractĂšres non-latins ne sont pas Ă  la fĂȘte avec le manque d’Ă©tude d’alphabet ou d’explications sur l’appli de base. Il faut aller ailleurs chercher les infos. Et prĂ©parer vos claviers virtuels…
  • L’usage exclusif du navigateur Chrome pour Mosalingua Web
  • La lassitude de certaines voix trop robotiques qui ne sont plus acceptables aujourd’hui
  • Le marketing et conseils Ă©touffant Ă  tous les Ă©tages lors de la premiĂšre consultation et l’exagĂ©ration constante par les fĂ©licitations flatteuses et tĂ©lĂ©phonĂ©es ou l’usage de marques dĂ©posĂ©es (en Y) pour prĂ©senter des services souvent classiques sur le web et tout Ă  fait banaux de nos jours
  • Une faute de goĂ»t

La présentation des produits

Notre premier essai, il y a quelques annĂ©es, n’avait pas abouti Ă  une publication sur le site tant l’usine Ă  gaz Mosalingua (avec beaucoup de trucs positifs) nous avait peu convaincu.

DĂ©jĂ , les mĂ©langes entre langues, formules, ressources, trucs dĂ©posĂ©s Ă©taient prĂ©sents…. Les sites aujourd’hui sont de plus en plus simples et Ă©purĂ©s Ă  l’image de Babbel qui a retirĂ© le confus et le superflu pour aller Ă  l’essentiel.

L’essai gratuit

Une galĂšre des dĂ©buts a Ă©tĂ© revue et l’essai gratuit (on souhaite dĂ©jĂ  vous coller l’essai maximum du combinĂ©) qui automatiquement dĂ©marre en fin de pĂ©riode d’essai avec un futur renouvellement automatique (une mauvaise habitude du secteur). Il faut donc bien lire les clauses en petits caractĂšres alors que sur le web, l’espace ne coĂ»te pas grand-chose. Des mauvaises habitudes du papier qui perdurent ou une volontĂ© dĂ©libĂ©rĂ©e ?

Un marketing borderline mais surtout envahissant

Pour choisir et s’inscrire, la lecture du site est envahi de « conseils » et avis dithyrambiques alors que l’on souhaite une simple information. Un procĂ©dĂ© pĂ©nible pour dĂ©couvrir le produit et du marketing intempestif (Ă  notre avis contre-productif) oĂč certains (mauvais) codes actuels font fureur. Attention aux pop menus de chat (gros format qui vous bloque la lecture) ou de prospect qui se branche. Quel intĂ©rĂȘt de savoir en live que quelqu’un d’autre s’inscrit ou a commencĂ© un test ?

Le mĂ©lange des genres. Tout ça sur la mĂȘme page (pour noyer le poisson?) que l’inscription…

La soupe habituelle des arguments mainstream rabachĂ©s partout. Le produit mĂ©rite mieux que ça…

L’alibi scientifique, un peu du blabla pour une saison 2 de la mĂ©thode de latin rosa, rosae, rosarum…

Pour les blogs et autres sites comme le nĂŽtre, une affiliation est possible. Ceux qui y participent critiqueront rarement le produit. Un truc toutefois commun Ă  la plupart des apps langues mainstream.

Notes du Lab

Des Ă©toiles attribuĂ©es pour la qualitĂ© des applications, les nombreuses options, le panel de langues et surtout l’incroyable richesse des ressources. Mais un gros bĂ©mol pour la prĂ©sentation marketing et l’organisation des menus pour Mosalingua Premium.

D’emblĂ©e, par le marketing, les prĂ©sentations et l’exubĂ©rance de donnĂ©es, Mosalingua Premium est Ă  la fois attirant et repoussant selon le type d’apprenant et sa recherche. Il a en rĂ©alitĂ© des atouts importants comme la richesse des ressources, l’expĂ©rience, le vĂ©cu, la passion des auteurs, la multiplicitĂ© des outils, les conseils intelligents… mais la carrosserie marketing le transforme un peu en citrouille tant il est confus, galactique en donnĂ©es et assourdissant de conseils.

L’appli, Ă  elle seule, est dĂ©jĂ  riche en possibilitĂ©s qui absorberont rapidement le temps libre d’un apprenant. La formule Mosalingua Premium risque en effet de rapidement le noyer sous les flots de matiĂšres et pistes Ă  suivre et est Ă  rĂ©server Ă  notre avis Ă  des geeks de langues ou Ă  des Ă©tudiants trĂšs studieux. Le grand format sur PC est par contre agrĂ©able et permet ce foisonnement d’options contrairement Ă  un mobile.

Les ressources sont malgré tout aussi le gros point fort de Mosalingua et qui le démarque fortement de la concurrence sur le marché des langues étrangÚres, mais placées en désordre dans un menu mal digéré. Un problÚme de casting ? De formulation ?

Vous l’avez dĂ©jĂ  compris, Mosalingua premium malgrĂ© toutes ses qualitĂ©s n’est pas fait pour tous et, dans le doute, prĂ©fĂ©rer les applis seules et les modules indĂ©pendants (non testĂ©s) si vous n’Ă©tudiez qu’une seule langue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.