Votre école de langues est-elle ringarde?

L’explosion d’applications et de créativité dans le monde (mais aussi un peu en France) et le marketing sur le web ont attiré de nombreux internautes dans les filets des Babbel, Duolingo et d’autres en bousculant l’apprentissage des langues étrangères!

Par contre, l’évolution est lente et poussive dans le secteur public et privé du créneau « Ã©coles de langues »… Encore du labo, un zest de blending pour faire web, un choix soviétique de langues à l’heure de la mondialisation, une lourdeur administrative imposée, une obsession du diplôme et du financement… autant d’éléments qui font visages pâles en regard de ce que l’on trouve hors de notre hexagone. Nous proposons donc un questionnaire agitateur de neurones, instructif voire salutaire…

France versus abroad…

C’est parti!

Votre école propose-t-elle des langues très diverses et importantes sur le plan économique comme le russe, mandarin, le coréen, le japonais ou encore le Tagalog? Encore plus originales comme le L’ukrainien, le slovène, le bambara ou le quechua? Du dothraki ou Klingon est-il aussi en catalogue? Est-elle « petit joueur » à l’inverse de ecole-varadi.ch aux 33 langues proposées?


L’anglais vous semble-il la langue la plus mise en avant sur le site ou la diversité et réalité du monde sont-elles affichées?

Un constat : la part de l’usage de l’anglais sur le web diminue d’année en année et l’influence des langues locales (la vraie langue efficace des affaires, celle du client) est en expansion constante avec toutes les langues représentées en parfaite opposition avec l’offre des écoles de langues françaises en général dédiées à l’anglais avec quelques langues accessoires pour décorer. L’uniformisation et l’appauvrissement du choix à l’école a clairement déteint sur la formation professionnelle.

Note: pourquoi apprendre le Dothraki, c’est pas sérieux! Imaginez que vous soyez celui qui écrit les dialogues pour un jeu vidéo dédié et vendu à un nombre de clients que vous n’aurez probablement jamais dans votre entreprise…


Le site web vous semble-t-il ringard ou trop académique? Les noms des écoles sont-ils aussi poussiéreux qu’un livre de Platon dans une bibliothèque?


L’argument mis en avant, voire l’unique, est-il le sempiternel « pour votre emploi »? Est-elle la seule motivation efficace pour un apprenant ? Ont-ils des visuels et arguments percutants pour apprendre une langue? Les prises en charge, financement et autres CPF sont-ils surreprésentées dans l’argumentaire sur le site (un truc aux abonnés absents à l’étranger) au détriment de ceux pédagogiques?

Votre école en France est-elle capable d’afficher ces arguments très réalistes? Si non, pourquoi?


L’abondance des diplômes à passer est-elle la carotte qu’on vous agite devant le nez pour passer à la caisse (un marketing aussi très anglo-saxon en lien avec le business d’inscriptions à leurs écoles)? L’école vous apprend-elle à « passer des diplômes » plus qu’à parler la langue?


Votre école roule-t-elle vraiment pour vous ou se contente-elle plutôt de capter la manne contrainte de la formation professionnelle?


Vous apprend-on à apprendre à apprendre une langue en général, à définir une stratégie personnelle d’apprentissage, à devenir polyglotte ou vous colle-t-on un manuel d’office, un prof à tout faire acharné à vous rendre monolingue (la sienne) pour vendre des heures et un parcours académique made for tous?


Aident-elles à définir une véritable stratégie langues à l’import-export dans l’entreprise ou se contentent-elles de fourguer des heures d’anglais par facilité? Les professeurs de langue sont-ils capable de définir les besoins présents et futurs de l’entreprise face à la mondialisation et à l’exportation, la survie de notre économie?


Les responsables vous font-ils croire qu’apprendre une langue, c’est trop sérieux et que ce n’est possible que dans une école depuis Charlemagne?


Votre école propose-t-elle systématiquement des cours en ligne? Les cours en ligne sont-ils placés en tête d’affiche ou n’existent-ils même pas en présentiel?


Proposent-elles des conversations accompagnées en petit groupe et en ligne avec Zoom ou tout autre application?


Existent-ils des cours de langue pour des enfants au sein de la même école côtoyant ceux pour les entreprises? Des formules originales comme communiquer avec bébé en langue des signes?


L’école a-t-elle développé un programme entièrement intégré en ligne? La fléxibilité est-elle au menu 7 jours sur 7? les outils en ligne variés?


Des produits dérivés ou des préparations (apprendre à apprendre, développer la mémoire, communiquer à l’international, la connaissances des cultures…) sont-ils dans leurs programmes? L’école reste-elle scotchée que dans les basiques « cours de langues »? Prépare-t-elle vraiment les entreprises à l’international?

exemples de produits aux abonnés absents dans le milieu de la formation « langues »


Votre école est-elle internationale? Vise-t-elle le marché mondial ou rete-t-elle frileusement sur le marché captif de la formation à la française? A-t-elle développé un réseau d’écoles dans le monde? En combien de langues est traduit son site? Est-elle capable de vendre des cours à l’étranger? Au minima en Europe? Pourquoi en est-elle incapable?


Est-il possible de faire un cours d’essai gratuit en ligne, un truc maintenant incontournable sur le web?

Peut-on payer en ligne et démarrer immédiatement les cours ou faut-il des mois et des papiers pour pouvoir commencer?


Peut-on choisir la durée des cours comme 30 minutes ou une heure trente en toute liberté ou vous colle-t-on l’heure administrative gravée dans le marbre? Peut-on choisir et réserver ses cours soi-même sur un calendrier en ligne?


Des informations sont-elles disponibles en permanence (chat bot), l’achat en ligne est-il à tout moment?


Les prix sont-ils affichés ou seulement en mode années 80 « nous écrire pour un devis ».


Les prix sont-ils les mêmes pour des cours pour particuliers et ceux de la formation en entreprises? Ou les sacro-saints organismes répartiteurs à la française, pompeurs (frais de fonctionnements et administratifs) de ressources pour les entreprises sont passés par là en encourageant la hausse des prix puisqu’il faut obligatoirement dépenser la « taxe » prélevée créant un marché non libre mais captif… Car les entreprises en Allemagne (comme dans la plupart des pays du monde) n’ont pas d’obligation légale de formation, ni sous forme de contraintes réglementaires, ni sous forme de contribution financière… Vendre de la formation en Allemagne demande une réelle compétence car n’ayant pas la manne obligatoire à la française! Ce fait conditionne aussi l’offre en France d’ou sa pauvreté en originalité et richesse en prix…


Les photos de profs sont-ils tous sur le site? Avez-vous une large sélection?


Il y a-t-il des vidéos d’introduction? Des profils complets? Répondent-ils rapidement?


Peut-on changer de prof à tout moment?


Le professeur n’est-il payé que quand vous avez coché la case satisfait après le cours comme pour mes cours actuels avec une école allemande?

France : 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂


Les professeurs ont-ils une liberté de méthode même non conventionnelle? Peut-on les choisir?


Préconisent-ils des applications ou des outils pour s’entraîner ou apprendre en dehors des cours comme pour le vocabulaire pour économiser des heures inutiles à plein tarif avec un prof? Leur site a-t-il des aides en lignes pour le faire?


A-t-elle compris que le numérique ne fait pas tout mais peut en faire beaucoup…

apprentissage-des-langues-le-numerique-aide-mais-ne-detrone-pas-l-humain-


L’école de langue est-elle la seule façon d’apprendre une langue?

L’explosion des sites et applications langues étrangères ont permis de découvrir une panoplie d’outils nouveaux mais surtout d’accéder à des visions apprentissages différents. En parlent-elles? Celle ci-dessous est admissible au CPF…


Quel est le pourcentage de professeurs natives?


Propose-t-elle des prix attractifs comme 12 -15 euros de l’heure en cours particulier ou des remises (pack) sur la quantité?


Des outils de gestion sont-ils à la disposition des entreprises dans le cadre de leurs formations?

Propose-t-elle des activité de communautés pour se retrouver entre élèves? Des blogs pour informer et donner envie d’apprendre?


Pouvez-vous combiner culturel et cours comme des promenades didactiques, des visites de musées et galeries ou un cours sur le café et barrista?


Participent-elles à des enquêtes de qualité comme ici en Allemagne? Un détail, les entreprises de formations ci-dessous sont celles des entreprises en direct…

Les professeurs sont-ils prêt a vous accompagner pour des cours de samba en immersion active?


Propose-elle des cours de portugais et du surf, yoga,.. ?


Il y a-t-il un robot dans votre classe pour vous aider?


Propose-t-elle des vidéos sympas et faites maison en ligne?


Les écoles sont-elles situées dans des décors sympathiques ou en mode « corporate » tour de la Défense?


Votre école propose-elle des voyages d’immersions?


Pouvez-vous tester en ligne votre niveau? En combien de langues?


Propose-t-elle des produits et méthodes originaux en vente des pays ciblés?

Notes

Toutes les options proposées, même si elles peuvent sembler parfois farfelues en apparence, existent (et en nombre) à l’étranger. L’idée de l’article est d’ouvrir le champ des possibles de l’enseignement des langues, bridé en France. Des pionniers existent en France comme lingueo.fr mais sont rares et doivent ramer pour passer sous le joug des normes de la formation dite professionnelle conditionnant les écoles à être des reines de la paperasse plus que de la pédagogie pour survivre. Rappelons aussi que les langues étrangères avaient été « oubliées » dans la première mouture du CPF, une idéologie étrange à la française et que les formations CPF de langues doivent être « dîplomantes » (des conversations actives avec un natif pour parler ne sont donc pas éligibles)…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.