Tendances

Le marchĂ© des applications pour apprendre les langues Ă©trangĂšres Ă©volue Ă  la vitesse du Web, trĂšs vite ! Le marchĂ© explose đŸ’„ et des nouveautĂ©s paraissent chaque mois comme Globespeaker et la refonte des anciennes est permanente comme pour Lingq. 

Nous suivons cette Ă©volution au Lab des langues et mettons Ă  jour nos revues rĂ©guliĂšrement. Donc un focus actuel plus sur les rĂ©Ă©critures ✂ des articles que sur les nouveautĂ©s…

La grande tendance est l’ajout de coaching live pour le suivi ou des conversations pour pallier la solitude de l’autoapprenant et la grande faiblesse des applications digitales, l’oral !

Des packages, souvent un peu bancals Ă  notre avis đŸ§·, sont de plus en plus proposĂ©s. La difficultĂ© est le coĂ»t d’une assistance « live » en comparaison avec le digital qui, une fois dĂ©veloppĂ©, ne coĂ»te presque rien Ă  reproduire…

Or, l’habitude du pas chĂšre a Ă©tĂ© prise sur ce marchĂ© avec la croyance qu’on pouvait vraiment apprendre une langue avec ces outils 🚀 alors qu’ils ne sont que des supports d’accompagnement pour la plupart. La moyenne du prix par mois d’un abonnement, autour de 12 euros passe alors la barre des 30 pour inclure quelques tranches d’heures de coaching/accompagnement oral ou Ă©crit. La dĂ©cision d’achat n’est plus alors aussi impulsive et demande rĂ©flexion… ⁉

Si les descriptifs et arguments sont largement mis en avant sur les premiĂšres pages, le dĂ©tail des services de coaching sont souvent assez flous. Le « suivi » consiste souvent en un Ă©change Ă©crit ✏ ou des petites demi-heures de conversation 📞 , toutes insuffisantes quand l’apprenant a beaucoup de questions et le besoin de pratiquer la langue. Pour faire passer la pilule du prix, ce service est gĂ©nĂ©ralement qualifiĂ© de pro pour les entreprises et pouvoir bĂ©nĂ©ficier de la manne de la formation… Exit le lambda moyen.

En rĂ©alitĂ©, un vrai service de professorat ou tutorat est nĂ©cessaire pour apprendre une langue, besoin que ressentent rapidement les apprenants limitĂ©s Ă  l’usage d’applications (mĂȘme les auto-apprenants au mental en tungstĂšne et baroudeurs expĂ©rimentĂ©s des langues ne peuvent l’Ă©viter). Mais l’investissement n’est plus le mĂȘme


Or, en France, l’existence d’une monstrueuse formation professionnelle (30 milliards, oĂč vont-ils ?) 🩑 normalisĂ©e (Ă  grand frais) et un brin sclĂ©rosĂ©e avec ses organismes collecteurs qui n’existent pas ailleurs dans le monde, a habituĂ© aux idĂ©es du gratuit (c’est l’entreprise qui paye) et de l’assistance pour ces services. Attitude qui n’existe pas sur le marchĂ© libre mondial oĂč la clientĂšle est habituĂ©e Ă  payer dĂšs le premier cent et Ă  acheter tout seul comme un grand un produit langue sans ĂȘtre maternĂ©. D’oĂč la difficultĂ© de comprendre le vrai coĂ»t et investissement d’une formation.

De l’autre cĂŽtĂ© du spectre, des enseignantes innovantes Web 2.0 đŸ”„ en ligne ont crĂ©Ă© de vrais cours et services avec applications et supports digitaux comme ici. Il s’agit alors d’une formule Ă©quilibrĂ©e et rĂ©aliste, mais d’un juste coĂ»t Ă©galement. Elles ont tout compris depuis le dĂ©but, car les applications qu’elles dĂ©veloppent sont des outils d’accompagnement de leurs cours qui complĂštent le cursus d’apprentissage. Ils permettent aux apprenants de travailler seuls des aspects chronophages (apprendre une liste de vocabulaire, prĂ©paration Ă  l’avance des cours) pour rĂ©server l’essentiel des bĂ©nĂ©fices d’un cours oral (conversation, explications) avec un mixte de couts intĂ©ressant.

La bulle de la croyance magique du digital only pour apprendre, et si vantĂ© par la communication des vendeurs d’applis, est doucement en train d’Ă©clater… Le mandarin en trois mois, c’est fini ! Les applications ne sont en fait qu’un complĂ©ment, certes trĂšs utiles. Qu’on se le dise.

Bref, notre classement des 100 meilleures applications, testĂ©es parmi plusieurs centaines, Ă©volue donc en permanence. Nous avons inclus et regroupĂ©s les cours digitaux « Ă©voluĂ©s » difficiles Ă  comparer avec de simples flashcards. Une nouvelle prĂ©sentation de ce fait pour ce top.

Une mention spĂ©ciale avec notre essai surprenant de Cambly oĂč, avec un abonnement mensuel Ă  tarification unique, on peut avoir un cours immĂ©diat en ligne avec tout prof disponible (et en changer Ă  chaque session !)

RedĂ©couverte aussi d’un Lingualift boostĂ© par l’apport de vidĂ©os et qui remonte dans le classement. Il est l’une des applications les plus simples et pĂ©dagogiques Ă  la fois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.