Optilingo, la fluency en vue?

Opti, comme optimal, mais aussi optique, car il promet une vision de progression audacieuse sur l’un des aspects de l’apprentissage.

Optilingo

Tout commence par un petit questionnaire sur vos souhaits et motivations pour aboutir à la demande de votre E-mail 😁

Le concept d’Optilingo est de se débarrasser de tous les exercices fastidieux pour se concentrer sur le « parler » ! Écouter, répéter est ici l’unique credo. Très simple, il incite à parler en utilisant des phrases d’usage courant.

Notons qu’elle fait partie des pionnières qui utilise la fonction multiplateforme d’Apple, les apps étant utilisable sur PC :

Un peu de storytelling ixième version avant de nous vanter le concept qui écrase bien sûr la concurrence :

Le format est 100% fait pour les mobiles avec une ergonomie minimaliste qui donne une rapidité et fluidité étonnantes. Une grande qualité de l’appli qui s’explique aussi par le procédé choisi et très simplifié de l’apprentissage.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est capture-decran-2022-03-02-a-07.37.18-5.png

Langues et niveaux

Un choix intéressant avec quelques langues moins connues dans un esprit communautaire.

Un certain réalisme pour les niveaux, mais à tempérer, car nous sommes dans un apprentissage « perroquet » qui ne permet pas de construire des phrases. On recherche l’expression orale automatique !

Les leçons

Une centaine de leçons par langue toujours très courtes et constituées généralement de petites phrases. Listen and Repeat est le mode unique d’emploi. Un traçage / récapulatif simplifié des leçons étudiées apparait à la fin d’un cours pour la suite ou une révision .

Un aperçu avec l’hindi avec un slogan fort, one step closer to fluency. Le contraire serait inquiétant…

Avec Optilingo, on est direct dans le taff avec cette interface minimaliste :

On écoute en répétant la phrase proposée. Elles défilent à une bonne vitesse en mode auto, pas trop le temps de réfléchir. Que de l’écoute et de l’oral en mode instinctif / intuitif /pavlovien. Un principe de répétition (SRS) est intégré par :

  • Deux séries
  • Le retour régulier de mots identiques dans des phrases différentes pour la mémorisation et la reconnaissance d’un mot

Un défaut relevé : l’anglais est omniprésent avec de gros caractères du texte à lire et la traduction en binôme oral, les deux avant la langue à apprendre. Cela casse l’immersion…

Le principe ne peut marcher qu’avec une étude très régulière. L’appli suggère un tempo intéressant et adapté. Pas assez, on ne mémorise pas, trop on risque le burn out, car l’exercice demande une intensité mentale pour retenir dans l’instant (15 phrases dans la foulée) :

Nous avons pris l’exemple de l’hindi (une langue pas toujours au catalogue) pour faire apparaître l’un des points faible de la méthode « intuitive » pour les langues non latines (de plus, pas de cours d’alphabet !). Il faut alors trouver des compléments. Mais le truc reste bon s’il incite à parler (à voix haute, c’est meilleur !)

Quelques réglages à modifier en fonction de sa progression. Les gérer est primordial pour se déshabituer de béquilles d’apprentissage qui empêchent l’intégration mentale.

Les réglages d’utilisation avec l’arrêt, retour, avancée et surtout l’ajustement de la vitesse. Le menu (3 tirets) à droite permet d’accèder aux options d’affichages vus plus haut.

Les statistiques

Plus que des piles de chiffres, elles tracent vos progrès et sont lisibles en un coup d’œil (ce qui repose de certaines en mode thésard…)

FAQ & BLOG

Autant l’interface et travail des cours sont réduits au strict minimum, autant le blog ou la foire aux questions sont généreux en conseils pédagogiques. Ils rassemblent très bien les différentes interrogations des apprenants.

On comprend ici que l’auteur est un baroudeur de langues plein de bon sens et souhaite partager son expérience ! Nous en donnons un exemple, mais un tour sur le site pour les découvrir est profitable même sans utiliser l’application.

Un blog plein de ressources

Un guide très complet à télécharger. Pour une fois, il vaut le détour…

Tarifs

Des prix dans la moyenne avec l’éternelle offre mensuelle gonflée pour vendre une durée plus longue. Il faut dire que souvent un abonnement d’un mois permet de juger de l’application en profondeur et que, pour beaucoup, le renouvellement serait problématique… L’essai gratuit est en fait suffisant pour juger cette appli simplissime.

Cherchez l’erreur…

❤️ Nous aimons

  • Design très épuré pour une utilisation immédiate et parfaite sur mobile
  • Un concept ultra-simple pour une méthode qui a ses atouts pour un usage instinctif d’une langue avec démarrage à l’oral dès le départ pour éviter le blocage habituel de la peur de parler
  • Des langues intéressantes
  • Peu de travail par jour, mais intensif pour l’oreille et la mémoire
  • Des conseils judicieux en nombre

🌧 Nous aimons moins

  • Des limites pour cette méthode perroquet avec la construction de phrase en berne
  • L’absence de grammaire ou alphabet est particulièrement pénalisante pour les langues non latines
  • Demande une régularité et répétition très intensives
  • Ne convient pas à tous les apprenants
  • La voix robotique des explications (mais les textes sont lus par des natifs)
  • Prépondérance de l’anglais en premier dans les textes et la lecture. C’est l’élément le plus gênant rencontré lors de notre test…

Notes du Lab

Une méthode pas vraiment nouvelle (mais que peu adoptent et certains concurrents ont choisi de compléter leurs produits avec des outils plus classiques) qui a le mérite de vouloir intensifier l’usage de l’oral avec des phrases toutes prêtes à l’emploi sans le frein grammatical. Une réelle efficacité et besoin pour pallier des études et cours trop littéraires qui bloquent l’élan naturel du désir de parole. On peut « parler » dans l’instant et se sentir s’envoler vers la fluency !

Il est vrai que le truc permet de parler très rapidement, mais en mode rail de chemin de fer, car si vous sortez de la piste et que vous vous aventurez sur le hors piste des vraies conversations sans la capacité de construction de phrases (l’outil, c’est la grammaire), gare aux bobos.

Un rappel : Listen and Repeat en mode new age, c’est une reprise de l’ancienne comme le rosa rosae rosarum des apprenants du latin…

Beaucoup seront dépaysés et se sentiront rapidement bloqués ou dépaysés. Mais Optilingo, encore un nom pas très différenciant dans le monde des langues, est agréable grâce à son ultra-concision et son ciblage précis pour travailler l’expression. Mais comme toujours avec cette méthode, il faudra aller chercher des compléments ou être déjà initié à la langue pour l’optimiser !

Une ambition de révolutionner le secteur des apps de langues pour un site qui affiche cette sympathique image ! Il faut juste faire attention qu’elle ne s’applique à la sienne…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.