Le Lab / Recherche Web

Moteurs Généralistes

  • Ecosia — Le moteur avec don pour les arbres
  • InfoSpace — Un aperçu des sites plus généreux et des suggestions en clair
  • DuckDuckGo — S’appuie sur Bing en mode privé
  • Qwant — Pas de traçage. Développe son propre algorithme
  • Brave — version bêta. Lire un article d’Abondance, le pionner français du SEO
  • Startpage — Basé sur les résultats de Google, mais en mode privé.
  • You.com — Une présentation tout en damier et images. Des filtres (vidéos, news…), original !
  • Neeva — Nouveau. Son slogan, plus de résultats, moins d’annonces (bêta accessible par VPN)
  • Bing
  • Google.com

Méta moteurs

  • Dogpile — Compil’ Google, Yandex and Yahoo
  • Fagan Finder — D’un clic, choisir son moteur !
  • Metager.de — Sobre et efficace. Interface en allemand (yahoo, yandex…)
  • Searchall.net — Interface sous forme d’icônes avec entrée directe. Amusant.
  • Gnod.com/search — Permet de sélectionner un panel de moteur
  • Answerthepublic.com — Une approche visuelle et des options utiles pour cet outil pro. Mais vous pouvez l’essayer pour quelques recherches par jour…

Critère Géographique (exemples)

Recherche sur les Réseaux sociaux

Trouver des Images (orienté gratuit)

Attention, le gratuit peut vouloir dire après abonnement, achat d’un pack, des conditions d’utilisations ou encore avec attribution ou un lien… Les banques d’images payantes peuvent avoir certaines photos gratuites !

Questions-réponses

Les savoirs

Blogs / Forums

La Tech

Web intelligence

Recherche Noms de domaine

Divers

Listes d’outils de recherche

Notes

Une longue habitude recherche  et de veille sur différents thèmes (dont celui de l’export à titre professionnel) nous ont habitué à farfouiller sur le Web. Pour éviter les outils actuels qui vous « push » ou balancent les informations que des algorithmes pensent être pour votre bien, nous utilisons d’autres moteurs de recherche.

La tendance lourde est de vous afficher 1- une montagne  de pubs sur les premières pages en haut ou en bas 2- Des liens ciblés  sur vos besoins (d’achats !) en fonction de vos infos pompées (traçage des sites ou des requêtes) lors de la visite de sites (pour avoir cherché et acheté une barre de remorquage, deux mois d’annonces sur le thème sur ce sujet au milieu de nulle part. Cette gestion « sémantique orientée business » est néfaste à une recherche pertinente d’autant plus qu’en mode SEO et buzz, on vous refourgue les sites made pour aux textes creux, mais bourrés de formules et mots SEO friendly et le plus souvent totalement inintéressants. 

On n’y échappe pas dans le domaine des langues, il suffit de taper applications langues étrangères et découvrir la soupe que l’on vous sert… 

Notons que les moteurs de recherche d’apps des mobiles ne sont pas plus efficaces, car minimalistes et limités à un format avec des résultats envahis par des flashcards basiques ou en fonction des souhaits de l’algorithme biaisé local.

Le mode « privé » est très relatif et à détailler. Certains ne collectent rien, d’autres analyse que vos requêtes et votre fournisseur d’accès à justement accès à toutes les sites visités. Reste le mode VPN, à relativiser aussi…

L’élément que nous recherchons à éviter est surtout l’analyse sémantique des algorytmes qui biaisent les résultats.

Bref, nous sommes allés voir ailleurs  !

Nous avons créé ce petit tableau de liens pour partager avec vous quelques outils que nous utilisons. Quelques indications sommaires pour un premier aperçu, mais le mieux est de tester par vous-mêmes (et comme nous) en faisant des comparatifs avec les mêmes mots clés.

Nous avons tout simplement mis dans la barre menu le lien dans notre navigateur pour un usage régulier.

Note : Google et Facebook prennent actuellement 73% de tous les revenus publicitaires. De plus, les publicités et les trackers consomment jusqu’à 50% des données mobiles des internautes chaque mois, réduisent la durée de vie des batteries d’environ 21% et ne respectent pas les règles de protection des données personnelles des utilisateurs. Lire l’article (à l’origine une revue sur Brave)