Nous aimons Sites & logiciels "langues"

Le flashcard d’enfer pour les bosseurs en langues

Loin de la tendance actuelle du logiciel fun & cool pour s’amuser avec les langues, Learnwitholiver est un véritable outil de travail en perpétuelle évolution et dont l’effort porte plus sur le logiciel que les campagnes promotionnelles. Mérite à être reconnu!

Produit: Learnwitholiver

  • Gestion de vocabulaire, prononciation, lecture et contextuel (phrases)
  • Flashcard

Un « flashcard » sophistiqué. Il est nécessaire de connaître l’anglais pour l’utiliser pour l’apprentissage des autres langues. Mais pour apprendre la langue anglaise, c’est « english for french »!

Tarif:

  • Abonnement au mois / année pour une langue
  • Gratuit avec fonctions réduites (mais sans l’audio, c’est à dire sans réel intérêt)
  • Au top pour les plurilingue car les autres langues sont…gratuites!

langues

fenetre

Dès le départ le design spartiate indique que l’on est là pour travailler. La seule image qui vous distraira est le petit oiseau en haut à gauche. Un minimalisme de l’interface  qui permet d’aller à l’essentiel. Pas de promenade non plus dans des interfaces colorées. Vous enregistrez le lien vers votre menu et votre langue préférée pour un accès direct. Un choix d’efficacité…

mot russe

C’est un flashcard audio!

Cette capture de l’interface « sentences »  (une carte) est le coeur du réacteur. Il vous montre une phrase prononcée par un natif en automatique (option) avec une réécoute en appuyant sur la flèche  et la traduction en direct ou non (option). Chaque mot de la phrase est détaillée en dessous avec le son correspondant. La base de départ correspondant au niveau que vous avez choisi (beginner, advanced…).

Entendu, comprise, détaillée vous ajouter ou non cette carte dans une liste. Pour alimenter la base / dictionnaire / tas / liste « sentences » ou « word »  vous les enregistrer dans votre dictionnaire évolutif  (avec une option d’intégrer des listes à thèmes toute prêtes ou choisir des listes selon les niveaux). J’ai , par exemple créer une liste de mots difficiles dans laquelle je mets ceux que je retiens mal. On peut créer autant de listes que l’on veut et changer en cours de route. Sur l’interface de travail s’affichent les listes de mots et de phrases actives en haut à droite. Pas de mode d’emploi des listes par contre…

Il vous reste plus qu’à gérer le timing de rappel dans votre « loop »(boucle avec option d’en choisir la longueur) ou mini base de mots active qui défile pendant votre révision. Cette phrase, ce mot  vous ne le connaissez pas? Vous pouvez l’ajouter en Russe ou en anglais! Triez ce que vous ne voulez plus dans cette liste qui revient en boucle et qui reviendra ou non dans X jours :

  • Fréquence jour « a day »,
  • Vous le connaissez bien? Pourquoi pas le revoir dans 90 jours!
  • Vous l’avez en tête depuis votre naissance? « known ».

Option encore et toujours en créant votre propre panel de timing. Pas trop d’options pour ne pas passer plus de temps à choisir mais quatre, cinq boutons est une bonne base de départ (show again, 1 day, 7, 60…). Vous pouvez ainsi retirer, ajouter des mots nouveaux, visualiser vos listes astucieusement avec ces boutons. Vous avez aussi des gestionnaires de thèmes pour ajouter des listes de mots et bien d’autres fonctions encore.

Noter le pourcentage en haut qui signale votre niveau de finition de l’exercice du jour (100%) qui est déterminé en fonction du temps que vous voulez choisir pour finir votre apprentissage (une option que vous pouvez changer à tout moment!).

L’avalanche d’option (ou personnalisation poussée) est un des gros atout de learnwitholiver loin des logiciels gravés dans le marbre que vous devez suivre comme du brut dans un pipeline. J’aime les deux fonctions basiques « word » et « sentences » d’origine et en particulier le dernier qui est contextuel et permet de mieux retenir (en plus grand nombre et en vitesse) du vocabulaire.

Au fur et à mesure des années le créateur fou de learnwitholiver (anciennement antosch & lin) ajoute des nouveautés avec de l’écrit, des tests, des exercices mixtes ou inversés, QCM… pour tous les goûts. On peut bien sûr intégrer son propre vocabulaire.

Cerise sur le gateau ou le cupcake vous avez la newsletter c’est à dire un exercice envoyé par mail (option de fréquence bien sûr) qui vous entraine dans un rythme régulier de travail et qui utilise les mêmes principes que la carte de base.

Nous aimons :

  • Le choix du vocabulaire à la fois pratique et évolué
  • Les options de personnalisation et de gestion
  • Le système de sélection de timing de retour des mots et phrases
  • La capacité de travailler à la volée, rapidement et intensivement
  • Le bric à brac des options d’exercices
  • Le prix
  • Le travail dans le dur (pas de gras que de l’utile)
  • Le défilement automatique des mots ou phrases pour un apprentissage d’enfer (version pc) et son contrôle en nombre de seconde
  • Des tas d’astuces et réglages
  • Le Bopomofo pour apprendre le chinois (rare et la méthode la plus efficace mais non officielle)
  • Une récompense en fin de leçon (le quota défini dans les réglages et le pourcentage 100%)

Nous aimons moins :

  • Le design utilitaire (mais c’est aussi l’intérêt de learn with oliver)
  • Le mic-mac des options d’exercices en perpétuelle augmentation
  • Le manque de réseau (juste un forum plutôt technique mais avec Oliver tout peut arriver!)
  • Bien lire le mode d’emploi pour commencer et s’y retrouver. Comprendre l’usage et l’emploi des listes
  • Interfaces français / autres langues rares (mais travailler  en anglais / allemand, par exemple, est très intéressant pour les plurilingues)

Notes du lab :

valuation avis - quatre toile

Notre flashcard préféré pour « bosser » les langues. Hors concours dans ce créneau souvent simpliste.

La capacité de faire son flashcard perso à son rythme et usage et la simplicité d’usage (après avoir bien lu le mode d’emploi ou les tutoriaux) sont vraiment étonnantes. Ceux qui préféreront les logiciels plus « guidés » ou glamour ne trouveront pas leur bonheur ici mais ceux qui souhaitent avancer comprendront très vite le potentiel et l’efficacité redoutable de learnwitholiver. On peut s’amuser ou s’auto-évaluer avec les exercices divers proposés mais le « dur » reste les phrases et les mots. Je conseille d’aborder la gestion des mots par l’interface « phrases » pour plus d’efficacité et moins de gestion de listes.

Un conseil : vous pouvez créer une liste spécifique (correspondant par exemple au vocabulaire de votre méthode de langue) et entrer chaque mot à l’aide de la fonction recherche (et en cliquant « add » une fois trouvé). Cette liste doit être « advanced » en définissant la taille du « loop » dans le setting pour bénéficier des fonctions avancées.

Un peu d’animation (ça a commencé avec le personnage qui grandit) et de couleur lui donnerait un coté un peu moins « aride » et 5 étoiles à notre évaluation. Une nouveauté, « les cadeaux » quand l’exercice est complété. Sympa et sur la bonne voie.

0 comments on “Le flashcard d’enfer pour les bosseurs en langues

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :