Mango, un cocktail d’appli de + 70 langues

La douceur de la mangue mais…

Mango

La douceur de la mangue, mais un noyau dur de pĂ©dagogie !

Mango, c’est d’abord des couleurs ! MĂȘme s’il a abandonnĂ© son ancien design tropical, on retrouve l’ambiance colorĂ©e avec ses phrases teintĂ©es (Ă  usage Ă©galement pĂ©dagogique) et le vert / orange de la mangue pour les conversations.

Le style choisi est Ă©purĂ© pour une simplicitĂ© d’usage, une meilleure focalisation sur l’essentiel et une adaptation parfaite Ă  des supports comme les mobiles. Certaines fonctions ne sont toutefois pas accessibles sur mobile ou pour certaines langues.

Mango s’adresse aux particuliers, mais aussi aux institutions de tout poil (enseignement, gouvernement, bibliothĂšques…) dont les adhĂ©rents bĂ©nĂ©ficient d’accĂšs gratuits. Les niveaux atteints correspondent Ă  ceux de A1 et A2.

De trĂšs nombreuse langues inscrites au catalogue (la langue explicative est toutefois en anglais) et sont parfois trĂšs originales (certaines gratuites avec l’abonnement simple) comme le chaldĂ©en ou le dzongha. On comprend mieux Ă  la lecture complĂšte de la liste l’engouement d’Ă©tablissements scolaires et universitaires pour cette application…

Le concept originel est basĂ© sur le conversationnel pour un apprentissage vivant et pragmatique. L’application utilise ici la pĂ©dagogie du « perroquet » (mais complĂ©ter avec de riches outils…) oĂč l’on rĂ©pĂšte Ă  l’instinct un mot ou une phrase. Cette acquisition auditive est simple Ă  l’usage et permet de se familiariser trĂšs rapidement avec les sons d’une langue et d’acquĂ©rir des expressions toutes faites pour un parler immĂ©diat. Le contexte d’une phrase permet aussi de mieux comprendre la sĂ©mantique et le bon usage du mot.

Mango complĂšte ce systĂšme avec des explications culturelles et grammaticales judicieusement placĂ©es aprĂšs le problĂšme. Mais c’est surtout l’usage intensif de la rĂ©pĂ©tition intensive et les nombreux exercices qui donnent sa redoutable efficacitĂ© Ă  l’application (principe de rĂ©pĂ©tition espacĂ©e) dans un parcours dynamique oĂč l’on ne s’endort pas !

Aux couleurs de Mango!

En plus de faire joli, les couleurs permettent de comparer la place des mots en anglais et dans la langue cible et donc de se familiariser avec la bonne construction de la phrase et de dĂ©couvrir l’originalitĂ© et les diffĂ©rences des langues sur ce sujet et la bonne pratique.

La démo officielle de Mango

Mango est trĂšs bien adaptĂ© aux mobiles grĂące Ă  son design simple et clair. La partie « Read » et « listen sera toutefois plus agrĂ©able sur grand Ă©cran.

Le contenu

Une partie commune Ă  toutes les langues rĂ©partie entre diffĂ©rents thĂšmes de la vie courante (niveau A1, A2) Ă  laquelle s’ajoute des « special units » variables selon les langues » et au choix trĂšs culturel… Le nombre est diffĂ©rent en fonction de la langue comme les chapitres ou leçons (ces derniĂšres peuvent ĂȘtre 20 ou plus de 100 ! Mine de rien, avec les thĂšmes + chapitres+ leçons+ exercices, nous avons une masse de contenu pas Ă©vident Ă  premiĂšre vue !

MĂȘme si l’application ne s’adresse qu’aux dĂ©butants et grands dĂ©butants, elle peut donc ĂȘtre un travail amusant de rĂ©vision (et de prĂ©cision !) de l’Ă©coute pour les un peu plus avancĂ©es.

L’interface de travail

Un remarquable travail de simplicitĂ© et d’ergonomie ! On peut naviguer et choisir en toute libertĂ© en revenant Ă  une leçon. Pas de superflu et d’encombrant ! L’ergonomie agrĂ©able et minimaliste vous aide Ă  vous concentrer et la variĂ©tĂ© Ă  poursuivre !

Le but pĂ©dagogique de chaque chapitre est prĂ©cis, indiquĂ© au dĂ©but des leçons ou visualisable avec le bouton « goal » :

AprĂšs avoir choisi sa « main unit » (thĂšme), on sĂ©lectionne un chapitre (ci-dessous « places and directions ») et puis une leçon (des exercices en nombre trĂšs variable selon la langue). La couleur de la langue Ă©tudiĂ©e, ici le russe en vert, apparait dans les cercles des leçons complĂ©tĂ©es et la petite flĂšche bleue indique le dernier arrĂȘt. Facile de reprendre Ă  tout moment !

Des petites icĂŽnes Ă  droite aussi visualisent l’avancĂ©e de votre travail. Simple et beau. Notons que pour toute interruption, le dernier emplacement de travail est notĂ© d’une flĂšche bleue pour chaque chapitre. Pas d’enregistrement nĂ©cessaire ou de risque en cas de coupure !

Quelques réglages essentiels à découvrir:

Les leçons

Il n’y a pas de progression en termes de difficultĂ© pour les leçons comme pour tous les autres chapitres. Vous pouvez utiliser ces derniers dans le dĂ©sordre si bon vous semble ! Toutefois, la partie « rĂ©vision », accumulant le vocabulaire Ă©tudiĂ©, sera frustrante…

Trois Ă©tapes :

1 – Le premier travail est l’acquisition de mots et de phrases avec un travail prĂ©cis de prononciation. Vous aurez donc droit Ă  un dĂ©filĂ© de mots Ă  Ă©couter, Ă  rĂ©pĂ©ter et Ă  comprendre et des phrases multiples et mĂ©langĂ©es. Le travail d’Ă©coute et de rĂ©pĂ©tition est trĂšs efficace et est une vĂ©ritable rĂ©ussite. De plus l’ajout au bon moment d’entractes de grammaire et d’aspect culturel anime la session. Un minutage (option Ă  rĂ©gler) des mots Ă  trouver intensifie Ă©galement l’exercice. Les explications sont nombreuses (en anglais !) y compris Ă  l’oral. Mango prĂ©sente un dynamisme rare qui Ă©vite l’ennui, un point fort.

Beaucoup de « thĂšmes » aussi qui vous poussent Ă  l’effort avec suffisamment de rĂ©pĂ©titions pour ĂȘtre efficace. On peut rĂ©Ă©couter Ă  loisir, revenir en arriĂšre, avancer en toute libertĂ© (ce qui peut Ă©viter les parcours linĂ©aires ou passer ce que l’on connait bien) ou encore enregistrer sa voix (un peu gadget, mais joliment fait et amusant). Vous n’ĂȘtes donc pas « prisonnier du logiciel » comme trop souvent… De plus Mango propose une petite rĂ©vision de vocabulaire de la leçon prĂ©cĂ©dente en dĂ©but de leçon. Ces plus renforcent la bonne mĂ©morisation qui est le point fort de l’application.

La qualitĂ© du son et de l’expression est trĂšs bonne avec une touche Ă©lectronique parfois pour faire actuel. Le travail d’Ă©coute en est facilitĂ© (un gros dĂ©faut de beaucoup d’apps). En cliquant sur le nom, on peut Ă©couter en vitesse lente. Notons que la phonĂ©tique indiquĂ©e permet d’identifier la place d’accents comme pour le croate (4 tons en thĂ©orie) pour lequel aucun dictionnaire ou lexique les incluant sont disponibles… Seule l’Ă©coute de natifs permet de les apprendre !

La premiĂšre leçon prĂ©sente une conversation complĂšte avec diffĂ©rents interprĂštes pour mieux travailler l’oreille. On commence par l’Ă©coute complĂšte avec dĂ©filement automatique et encadrĂ© puis par modules en statique. Elle prĂ©sente en contexte les mots qui vont ĂȘtre travaillĂ©s. Un bon truc est d’y revenir aprĂšs la leçon, l’Ă©coute ici Ă©tant une simple dĂ©couverte !

Le travail unitaire avec l’apprentissage dans un premier temps et des questions avec minuteur ensuite. Il est conseillĂ© d’imprimer les pages de quelques ressources comme la prononciation de l’alphabet pour les lire avant ou aprĂšs selon votre profil d’apprenant…

Le travail est prĂ©cis et ne souffre pas l’Ă  peu prĂšs. Prenez donc votre temps surtout pour la premiĂšre partie « apprendre » sinon vous serez vite perdu pour la suite. RĂ©pĂ©ter et rĂ©pĂ©ter donc.

Une petite astuce avec un bouton parfois qui prĂ©sente la traduction littĂ©rale pour mieux comprendre le « phrasĂ© » local. Amusant de comprendre une expression ! Un truc malin et efficace est la rĂ©pĂ©tition d’un mot en mode vitesse lente en cliquant dessus

Les notes de grammaires ou culturelles sont remarquables de simplicitĂ©. Elles introduisent en douceur des Ă©lĂ©ments de grammaire parfois ardus ou expliquent un contexte culturel d’usage, un truc le plus souvent absent de ce type d’application. Un complĂ©ment prĂ©cieux mĂȘme s’il n’Ă©vitera pas un apport sĂ©rieux en grammaire ailleurs (en particulier pour le russe :-). Les notes sont pointues et excellentes dans le cadre de ce type d’applications
 Un procĂ©dĂ© didactique est de vous piĂ©ger, mais d’immĂ©diatement vous expliquer la raison de votre erreur. TrĂšs bien fait comme pour cet exemple d’explication pour le russe Ă  la grammaire Ă©toffĂ©e :

« Did you make a mistake? Please remember that for feminine nouns, like ĐšĐ°ĐœĐ°ĐŽĐ°, ĐœĐŸŃĐșĐČĐ°, ЕĐČŃ€ĐŸĐżĐ°, we have to change -Đ° into -у after the preposition ĐČ when it’s used with the meaning of « to. » This is the accusative case ».

La philosophie de Mango est, contrairement Ă  de nombreux concurrents, de ne pas Ă©luder les aspects difficiles de la grammaire et d’aborder dĂšs le dĂ©part la question. Un motto courageux (au risque de dĂ©plaire) qui place Mango dans le rare groupe sĂ©rieux d’applications pour mobile…

Petit jingle d’ambiance et calicot pour la fin de la leçon ! Des rappels de vocabulaire et autres tests vous sont rĂ©guliĂšrement proposĂ©s en fin de chapitre ou leçon. Intensif…

En fin de leçon, une rĂ©vision est proposĂ©e (review). Il est fortement conseiller de faire tous les chapitres d’une leçon dans la foulĂ©e ou une par jour pour bien mĂ©moriser et rĂ©pondre au quizz. Pour arriver au calicot final, vous devez rĂ©pondre avec succĂšs Ă  toutes les questions sinon les erreurs reviennent systĂ©matiquement sous forme de questions. On peut tricher en rĂ©pondant que l’on savait mais l’acharnement du logiciel Ă  vous refourger celles sans la bonne rĂ©ponse permet rĂ©ellement d’apprendre le vocabulaire ! Tenez donc bon…

2 – AprĂšs le travail « unitaire », deux approches globales de synthĂšse (disponibles selon les langues) du vocabulaire travaillĂ©, la conversation et la lecture :

« Listen » est le travail d’Ă©coute de phrases courantes avec la transcription ligne par ligne. ÉlĂ©gant et pratique, on s’exprime dĂ©jĂ  dans la langue ! Une fois terminĂ© l’Ă©tude (comprenant les mots des leçons), on poursuit avec « Apply » qui fait appel Ă  votre bonne comprĂ©hension du texte Ă  l’aide de questions (Ă  droite). On n’est donc plus dans la simple rĂ©pĂ©tition Ă  usage mĂ©morielle, mais dans l’agilité ! Noter les petites informations utiles, les traits pour la transcription et le menu « apply » pour poursuivre en toute liberté !

L’explicatif dĂ©taillĂ© de votre rĂ©ponse bonne ou fausse nous change des flashs, bip, Ă©toiles… habituels.

« Read » est l’approche par le texte et sa comprĂ©hension. Mais on peut aussi Ă©couter le dialogue avec le bouton bleu du bas ou entendre la prononciation en cliquant sur un mot. Des mots nouveaux sont ajoutĂ©s et en bleu (avec la traduction). Notons que les questions sont identiques dans listening et Reading. Une deuxiĂšme chance donc de bien rĂ©pondre…

Les « examens »

Pour terminer les cycles, des exercices ou des rappels : la conversation du dĂ©but, un vrai « flashcard » de rĂ©vision des mots, une rĂ©capitulation ou un quizz de comprĂ©hension basĂ© sur l’Ă©coute d’une nouvelle conversation. Ils sont nombreux (arrivent automatiquement ou Ă  choisir en manuel comme la « recap ») et sont des outils de qualitĂ© pour un travail remarquable de rĂ©pĂ©tition et de mĂ©morisation,. Vous dĂ©couvrirez alors si vous avez bien assimilĂ© le chapitre. Un « review » apparait aussi tout au long de l’apprentissage (icĂŽne noire et ronde avec le nombre de cartes Ă  revoir) intĂ©grant les mots et phrases de prĂ©cĂ©dentes leçons (principe de rĂ©pĂ©tition espacĂ©e) d’oĂč l’intĂ©rĂȘt de suivre les chapitres dans l’ordre… Elle peut ĂȘtre longue et demande une concentration maximum (surtout si vous n’utilisez pas ou peu la fonction de dĂ©sĂ©lection des mots connus !). Faites une pause pour vous prĂ©parer!

En cours de route, Mango propose une rĂ©vision de vocabulaire de leçons prĂ©cĂ©dentes pour accentuer la mĂ©morisation. Les « cartes » proposent des fonctions Ă  l’aide d’icĂŽnes comme s’enregistrer, supprimer une phrase des listes de rĂ©vision ou rĂ©Ă©couter. Impeccable !

En rĂ©pondant « no », l’application remet dans le paquet la question un peu plus loin. Bien Ă©tudier donc la bonne rĂ©ponse !

Un petit truc : concentrer son attention sur les phrases non maßtrisées, les croix rouges.

En fin de chapitre la « rĂ©cap ». Tous ces tests sont la clĂ© de l’acquisition de vocabulaire et d’automatisme et permettent de vous autocontrĂŽler et constater votre engagement pour l’apprentissage. Pas de difficultĂ© si vous ĂȘtes appliquĂ©s et rĂ©guliers…

Daily review:

Important, utile et pratique ! Vous pouvez aussi Ă  tout moment accĂ©der Ă  une rĂ©vision de vocabulaire Ă  travailler en allant dans « Daily review ». Cette base de mots, dĂ©jĂ  Ă©tudiĂ©s, utilise un algorithme mettant en avant les mots les moins connus de toutes les leçons prĂ©cĂ©dentes. Si vous travaillez par Ă  coups sur Mango, vous verrez rapidement la limite de l’effet de mĂ©morisation Ă  long terme. Mango (comme les autres applications) n’est efficace (trĂšs) que par un travail rĂ©gulier et rapproché ! Une fonction utile, mais pour connaĂźtre votre bon niveau d’acquisition. Pas besoin de jolis graphes et statistiques, vous saurez tout de suite oĂč vous en ĂȘtes ! Un outil de rattrapage aussi pour apprendre…

Des scores rĂ©guliers et des mises en avant des nouveaux mots pour faire le point :

Une gestion (on vous proposera avec une plus grande frĂ©quence les mots mal connus) et vision de votre avancĂ©e avec ces codes :

« Quizz« 

Il demande un vĂ©ritable effort d’Ă©coute (on peut rĂ©Ă©couter la conversation) et de comprĂ©hension, mais pas de souci si vous avez Ă©tudiĂ© correctement et avec continuitĂ© les leçons du chapitre. Soyez trĂšs attentifs pour rĂ©pondre…

Des exercices divers dont la construction pĂ©rilleuse de phrases et ses piĂšges (comme ici en russe). Impossible de rĂ©ussir si vous avez « survolĂ© » les premiĂšres Ă©tapes et croyiez savoir…

Au fur et Ă  mesure de vos bonnes rĂ©ponses, l’Ă©chelle (verte) Ă©volue et est visible

Une petite fonction avec la transcription phonĂ©tique. On a aussi l’Ă©coute !

Un regret : les rĂ©ponses n’apparaissent pas, seul le score brut. Une volontĂ© pĂ©dagogique du site pour vous faire creuser la tĂȘte et recommencer ? Par contre, vous pouvez refaire le test qui sera diffĂ©rent (hĂ©, hĂ© on ne peut pas tricher…)

Autres outils

Peu d’outils pour l’instant dans le menu « tools » mais ce n’est que provisoire !

Le réviseur

Pour chaque chapitre, un bouton sur le tableau de bord permet de rĂ©viser les mots et expressions. Utile avant d’aborder le prochain !

Le traducteur

Un outil de traduction (Google translater) est accessible dans la barre de menu et permet de nombreuses combinaisons. Sympa!

Support

Un Ă©tonnant guide trĂšs complet Ă  consulter. On dĂ©couvre la profondeur de l’outil Ă  cette lecture comme ici avec le japonais. On peut aussi prĂ©fĂ©rer les vidĂ©os pour une premiĂšre approche.

Rappel de leçons

Des ressources diverses

Dont certaines rĂ©servĂ©es aux Ă©ducateurs. Une rigueur et qualitĂ© jamais vues pour ce genre d’application…

Tarifs  

Un petit prix trĂšs sympathique pour une langue, un des moins chers du marchĂ© pour un produit somme toute plutĂŽt riche pour ce type d’app. Une formule toutes langues pour les accros est aussi disponible. Point fort, on peut se dĂ©sinscrire Ă  tout moment et utiliser l’application jusqu’Ă  l’ancienne date prĂ©vue de renouvellement. La procĂ©dure est la plus simple rencontrĂ©e sur des sites de langues oĂč il faut parfois aller Ă  la recherche du lien au fin fond du site ou passer par des sites extĂ©rieurs. L’annulation de l’abonnement est clair et ultra simple contrairement Ă  d’autres…

Nous aimons

  • SobriĂ©tĂ© et couleurs du design
  • Le design Ă©purĂ© et la fluiditĂ© remarquables
  • Un tableau de bord particuliĂšrement rĂ©ussi
  • De nombreux outils malins et efficaces d’accĂšs direct
  • Mango fait rĂ©ellement travailler, mais en douceur…
  • Le courage d’aborder des points difficiles de la grammaire dĂšs le dĂ©part (en particulier pour le russe testĂ© ici) pour ne pas rester sur un apprentissage Ă©dulcorĂ©
  • Des langues rares proposĂ©es sans intĂ©rĂȘt commercial
  • Le petit prix canon
  • Se dĂ©sabonner est immĂ©diat et sans labyrinthe
  • Le rappel systĂ©matique du mode d’emploi ou des objectifs (peut aussi agacer certains)
  • La dynamique de la pĂ©dagogie qui ne lasse pas comme beaucoup d’autres
  • Un guide d’aide trĂšs complet et des ressources Ă©tonnantes de qualitĂ© et de rigueur

Nous aimons moins

  • L’absence d’un cours d’alphabet, de prononciation ou d’Ă©criture en particulier pour les langues Ă  caractĂšres (il existe par contre des pages d’explications comme pour le japonais ou une vidĂ©o pour le russe dans les ressources
  • CiblĂ©e dĂ©butants principalement, pas d’extensions avancĂ©es Ă  ce jour
  • L’inscription d’une carte pour l’essai
  • CaractĂšres trop petits pour le chinois
  • Attention, certaines langues ne bĂ©nĂ©ficient pas encore de fonctions essentielles rĂ©duisant de moitiĂ© l’intĂ©rĂȘt de Mango (reading,…)
  • Le quiz ne permet pas de correction et deux fonctions (cliquer pour placer le mot et Ă©coute du mot) se superposent pouvant entrainer un clic erronĂ©
  • Manque le lien vers les ressources sur le site d’apprentissage https://mangolanguages.com/resources/languages/
  • Manque un lexique des mots rencontrĂ©s
  • Explications en anglais et beaucoup de « thĂšme » donc moins d’immersion
  • Conversation : male 1 female 2, pas trĂšs glamour. Anna et Sergei pour le russe serait mieux !

Notes du lab

Le marketing dithyrambique de ses dĂ©buts a fait place Ă  un produit plus mature qui cible les grands dĂ©butants et les voyageurs des langues. Ce n’est pas tout Ă  fait une « mĂ©thode » de langue, mais un outil, agrĂ©able et bien foutu pour partir Ă  la dĂ©couverte des langues du monde. IdĂ©al pour la plage, il fait toutefois travaillĂ© les mĂ©ninges et est parĂ©, en raison de ses grandes qualitĂ©s, pour la grande bataille marketing des applications « glamour » mais intelligentes des accros du mobile !

Car, sous une apparence simple comme la plupart des applications, Mango cache sous le capot une vraie pĂ©dagogie. Des rĂ©pĂ©titions intenses, mais bien amenĂ©es, pour mĂ©moriser, des exercices pour Ă©veiller l’attention, des quizz et recaps pour confirmer, de l’Ă©coute Ă  l’unitĂ© ou dans un contexte dĂ©clenchent un vrai rĂ©flexe chez l’apprenant qui apprend d’instinct la bonne prononciation et des phrases, basiques certes, mais d’usage immĂ©diat. On entraine bien ici la « souplesse » du cerveau et le sĂ©rieux Ă  appliquer pour l’Ă©tude d’une langue que limite l’aspect passif d’une simple lecture. Ici on travaille vraiment (mais de maniĂšre agrĂ©able), on ne pianote pas… Notons que l’application est idĂ©ale pour dĂ©marrer (niveaux A1-A2) mais moins adaptĂ©e pour une rĂ©vision ou apprentissage pour des niveaux avancĂ©s.

Pour une dĂ©couverte ou Ă  l’occasion d’un voyage, Mango est aussi excellent. Pour vraiment apprendre une langue, on devra toutefois aussi passer un jour par un cours structurĂ© avec l’Ă©tude plus approfondie de la grammaire. Un peu dubitatif toutefois pour un dĂ©marrage « from scratch » du chinois par exemple. Il y a quelques clĂ©s Ă  connaĂźtre (comme pour le cyrillique).

L’impeccable tableau de bord et l’ergonomie (une fluiditĂ© exemplaire) sont des atouts certains pour un plaisir d’apprendre avec cette application simple, directe et sophistiquĂ©e Ă  la fois. Un dynamisme et des exercices trĂšs variĂ©s, sans obligation de parcours linĂ©aire (mais recommandĂ©), motivent et facilitent l’apprentissage. Mango est riche sans ĂȘtre une usine Ă  gaz ou un truc simplet (rare pour ce type d’application en gĂ©nĂ©ral plus « marketing » qu’efficacitĂ© rĂ©elle).

Matt Herlihy, OX’s Executive Director, Strategy. “Where most competitors claim ease and speed, Mango acknowledges that language learning takes work »…

L’apport culturel (on sent les Ă©quipes natives au travail ici), la prĂ©cision et la clartĂ© des notes grammaticales sont Ă©tonnantes (mais insuffisantes pour poursuivre l’Ă©tude approfondie de la langue). Notons les langues inusuelles, parfois gratuites, pour ce type d’application et qui sentent bon une culture universitaire et ouverte au monde.

Le slogan « start the conversation » correspond bien au contenu, la base Ă©tant de courtes conversations immĂ©diatement utilisables. L’inconvĂ©nient de cette mĂ©thode est l’aspect figĂ© qui limite le volume de votre conversation sans les outils grammaticaux complets. Mais pour un premier contact avec une langue nouvelle, elle a l’avantage de vous mettre dans le bain immĂ©diatement sans crispation ni peur de parler. Un point fort Ă  ne pas nĂ©gliger ! Certains apprenants auront du mal, ceux qui veulent tout comprendre comme pourquoi on prononce en russe xaracho ce qui se lit xorocho,… Un cours de prononciation avec l’alphabet (trouvable ailleurs) ne serait pas un luxe dans la leçon 1 mĂȘme si on en trouve dans les supports !

Un peu plus de notes de grammaire (et plus dense) serait le bienvenu pour comprendre les mots sujets Ă  transformation (dĂ©clinaisons). Apprendre le mot « mnom » en croate pour « moj » peut induire en erreur hors contexte.

Le rythme de travail est important. ComplĂ©ter au moins une leçon par sĂ©ance (Une fois par jour) mais si vous pouvez en faire deux, l’efficacitĂ© est meilleure en raison de la review des leçons prĂ©cĂ©dentes faite dans la foulĂ©e. Surtout ne jamais survoler une phrase ou un mot, s’acharner dessus pour l’acquĂ©rir avant de poursuivre !

En rĂ©sumĂ© une excellente et intelligente application qui par son design, sa pĂ©dagogie efficace et son prix se dĂ©marque nettement de la foule des applications sur mobile type « dĂ©couverte de la langue » (attention au marketing trompeur du secteur…) et conviendra tout Ă  fait pour cet objectif. IntĂ©ressant Ă©galement en complĂ©ment d’un cours structurĂ© classique pour un travail Ă  la maison dynamique et de prĂ©cision.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.